[Retour la liste]


3KBAL NGH ! le 26/12/2009 à 13h35

Comme je l’ai déjà mentionné, ce qui est écrit dans ma chronique n’engage que moi et ne reflète que ce que je pense. Certaines personnes partagerons peut être ma vision des choses d’autres non. Ce libre choix fait partie de la liberté de pensée et d’opinion et tant mieux.
Notre pays, même si beaucoup de choses restent à faire et à améliorer connaît un développement certain depuis l’intronisation de Sa Majesté Mohamed VI.
Les choses ont beaucoup changé en ce qui concerne les droits de l’homme, les droits de la femme, la liberté d’expression …etc.
Des grands chantiers concernant les infrastructures de base sont lancés, le réseau autoroutier, les télécoms, les villes satellites, l’aménagement de zones touristiques tout ça démontre que notre pays bouge. Même s'il faut du temps pour rattraper le retard cumulé depuis des décennies.
Ceci étant, moi ce que je voudrais souligner, c’est la sagesse et surtout le courage du souverain qui n’a pas hésité à renouer avec des villes et des régions qui étaient presque oubliées au temps du règne de feu Hassan II. Agadir, Meknès se sont métamorphosées. Le Rif et sa région voient actuellement un développement que le nord du Maroc n’a jamais connu.
Tout marocain ne peut que se réjouir des efforts entrepris et de tout ce qui est en train de se faire. Nous ne voulons pas que nos enfants et petits enfants retrouvent les traces d’un Maroc utile et d’un Maroc inutile. Nous voulons voir les villes du sud ressembler à celles du nord et à celles du centre du pays.
Ghrissois que je suis, je ne peux qu’espérer voir bientôt notre souverain venir donner le coup d’envoi au développement de ma région et lancer le développent du Sud Est à l’instar du nord.
Ma région a des potentialités de développement très importantes. L’adhésion de toute la population pour accompagner le décollage socio-économique et faire face aux défis de l'avenir est garantie. Les leviers du développement ne manquent pas.
- L’Agriculture par la construction des barrages sur le Ghriss et le Frekla, permettra de mettre en valeur les plaines du Ghriss, d'Amagha, du Frekla et de Fezna.
- Le tourisme de montagne et de désert par l’encouragement des investisseurs locaux et l’aménagement des circuits inter vallées (Ghriss, Todra et Ziz) et à travers les Ksour le long des palmeraies fera de notre région une destination prisée.
- L’artisanat par la mise en place d’un circuit de commercialisation des produits locaux, relancera une activité économique et socioculturelle et offrira une source de profits aux femmes rurales, prisée.
- Le secteur des mines qui n’est qu’à ses premiers balbutiements et qui présente un potentiel certain et qui ne demande qu’à être exploité, réduira le taux de chômage et répondra au voeux des demandeurs d’emplois,
Bref notre région n’attend que la visite de Sa Majesté le Roi pour sortir de cette léthargie qui s’est emparée d’elle depuis des décennies.
Et comme il est de tradition de dire chez-nous, à celui dont on envie la situation : « Outi sou kourbiy !! » (frappe-moi avec ta babouche)
Je dis aux gens du Rif « outatagh si Kourbine noune ! »

Ainsi va Ghriss
                                                                                                         Agadir le10/08/07

[Retour]