[Retour la liste]


LA COMPLEMENTARITE GHRISSOISE le 26/12/2009 à 13h33

La discrimination positive, voilà une formule que les français ont trouvé pour intégrer les élites d’origines étrangères dans les grandes sphères de l’état. Formule qui peut répondre même si ce n’est que partiellement au problème que rencontre tous les français qui ne sont pas de souche à décrocher un emploi ou à occuper une haute fonction qu’ils n’arrivent pas à avoir du fait de leurs origine non française même s’ils disposent d’une bonne formation ou de diplômes de grandes écoles.
A Ghriss, Dieu merci la notion d’étranger est inexistante tous ceux qui vivent ou sont d’origine de Ghriss sont Ghrissois. Notre région dispose d’un potentiel humain considérable composé de plusieurs ethnies. Mais cela ne suffira pas pour que notre région profite de cette diversité et accentue son développement tant que chaque ethnie se renferme dans son petit cercle, ignorant toutes les autres composantes de la population et tout ce qui se passe autour d’elle. Ce qu’il faut que nous intégrons d’une manière positive c’est notre complémentarité même si la complémentarité ne peut être que positive.
Cette diversité des habitants de Ghriss devrait avantager notre région et non l’handicaper. Des Imazighen, des Arabes, des Imazighen arabisés et des arabes berbèrisés avec leurs différentes origines et couleurs de peau. Avec leurs us et coutumes différents, voilà qui devrait être un plus et nous avantager sur les populations monochrome ou composées d’une même ethnie.
Tamazirte a besoin des apports et contributions de toutes les composantes de sa population. La diversité de cette dernière ne l’appauvrit pas mais au contraire l’enrichit et la complète. Voir les choses sous cet angle ne fera que nous rapprocher les uns des autres et ne sera que bénéfique pour notre région.
L’histoire récente nous a appris que toutes les populations qui adoptent une ségrégation raciale ne font que précipiter leurs disparitions

Ainsi va Ghriss ...
Agadir le 22/07/07

[Retour]