[Retour à la liste]


QUESTION D’EQUITE !! le 23/12/2009 à 11h34

Pourquoi notre justice ne s’inspire-t-elle pas des séances d'auditions publiques de l'Instance Équité et Réconciliation (IER) qui ont permis aux victimes des années de plomb de s’exprimer en TAMAZIGHT ?
Si c’est pour comprendre les faits qu’on juge, il me paraît essentiel de permettre aussi bien aux plaignants qu'aux présumés coupables de s’exprimer dans la langue qu’ils maîtrisent. Je dirais même que tous les débats des audiences devraient se dérouler dans la langue qu’ils comprennent !
Que de fois on a assisté à des jugements où les personnes les plus concernées ne comprenaient rien de ce qui se disait et des échanges en arabe classique entre les avocats et les magistrats !
HADDOU qui a comparu un jour devant un juge, m’a raconté que quand le magistrat et son avocat parlaient d'«Al Mistara», il croyait qu’il s'agissait de la règle graduée d’écolier de son fils Assou !!!
Notre pays ne manque pas de juges ni de greffiers Amazighophone et si un apprentissage de langue s'impose, il devrait l’être pour ceux qui ont choisi de comprendre les faits et de rendre JUSTICE !!!!!

[Retour]