[Retour la liste]


SOUSSIS AVEC DES SOUCIS ET FELLAH SANS DLAH ! le 26/12/2009 à 13h29

La mondialisation et le libéralisme dont beaucoup de pays vantent les mérites et dont d’autres dénoncent la mainmise des pays riches sur l’économie mondiale, est en train de s’opérer à échelle réduite dans notre pays.
Il y a quelques années on disait que la finance est détenue par les Fassis, l’Agriculture par les 3roubi et le commerce par les Soussis. Ce schéma aussi caricatural qu’il était, reflétait une certaine réalité des domaines d’intervention sur le terrain de chaque ethnie.
L’arrivée des multinationales d’une part et des grands groupes bien organisés et disposant de grands moyens financiers sont en train de chambouler cette situation qui prévalait depuis plusieurs décades au Maroc.
Nous constatons que le domaine de l’épicerie est en train de mourir à petit feu cédant malgré lui le terrain aux grandes surfaces et aux supérettes. La prochaine évolution dans ce domaine qui sera un coup de grâce pour la domination des Soussis n’est autre que l’implantation de petites boutiques de proximité appartenant à une chaîne de grande distribution. Et là nous dirons adieu aux inscriptions "Ali-mentation Générale" et "Brahimentation Générale" Ca sera "Hanouti" ou quelque chose de proche.
Aussi, si les Soussis veulent éviter des soucis qui pointent à l’horizon, il faut réagir très vite. Et à défaut de trouver un moyen de contre attaquer, il faut qu'ils pensent à une éventuelle reconversion !
Moins voyante la mutation qui s'opère dans le domaine agricole qui tout en se modernisant est en train de vivre une mutation en douceur en faveur des grands exploitants. Les petites parcelles et « Igamoune » sont en train d'être phagocytés par plus grands qu’eux. La rareté de l’eau et le prix de revient des petites productions finiront par mettre à genoux les petits fellah qui céderont leurs petits champs de pastèques et viendront recréer des « villes avec bidonvilles »
Quant au domaine financier, je n’en parle même pas car plus financier qu’Oudghiri tu meurs !

Ainsi va Ghriss
Agadir le 12/06/07

[Retour]