[Retour la liste]


Nostalgie quand tu me tiens! le 14/05/2021 à 00h15

 

RHAL DA, ZDAGH DA 
Nostalgie, quand tu me tiens !
Un dicton de chez-nous dit: “Tu n’iras que là où Dieu te conduira”!
L’homme rêve et fait des projets, oubliant souvent qu’ il n’est pas maître de la réalisation de ses projets ni maître de sa destinée. 
J’ai planifié me trouver après la fête de l’Aid Al Fitr au bord du lac Tislite du côté d’Imilchil. Un lieu que j’apprécie pour la beauté de ses paysages et pour la gentillesse des habitants de cette région.
Me voilà au pays de l’oncle Sam au bord du Potomac River en Virginie sans avoir pu remonté comme je le souhaitais l’heureuse vallée de Oued Ghriss. 
Je ne vous mentirais pas si je vous dis que le bruit du ruissellement de l’eau qui coule sur les galets de Oued Ghriss en contrebas de la source de Harwil me détend et me relaxe plus que le font les immenses étendues d’eau de la Virginie.  
Mais quoiqu’il en soit, ma visite pour les lieux enchanteurs de ma région n’est que partie remise. Si Dieu le veut,  dans quelques semaines inchallah, je retrouverai ma région natale et mes nombreux amis Ghrissois. Ainsi donc, j’aurai le temps et le plaisir d’arpenter encore une fois les sentiers du Haut Atlas Central  et de contempler ses beaux paysages. 
Je veillerai comme on l’a conseillé à Ouhdidou d’être vigilant et de ne pas perde mon bernouss! 
Bonne fête à vous tous et comme on dit chez-nous, 3aqbal imal !
Ainsi va Ghriss
Un dicton de chez-nous dit: “Tu n’iras que là où Dieu te conduira”!
L’homme rêve et fait des projets, oubliant souvent qu’ il n’est pas maître de la réalisation de ses projets ni maître de sa destinée. 
J’ai planifié me trouver après la fête de l’Aid Al Fitr au bord du lac Tislite du côté d’Imilchil. Un lieu que j’apprécie pour la beauté de ses paysages et pour la gentillesse des habitants de cette région.
Me voilà au pays de l’oncle Sam au bord du Potomac River en Virginie sans avoir pu remonté comme je le souhaitais l’heureuse vallée de Oued Ghriss. 
Je ne vous mentirais pas si je vous dis que le bruit du ruissellement de l’eau qui coule sur les galets de Oued Ghriss en contrebas de la source de Harwil me détend et me relaxe plus que le font les immenses étendues d’eau de la Virginie.  
Mais quoiqu’il en soit, ma visite pour les lieux enchanteurs de ma région n’est que partie remise. Si Dieu le veut,  dans quelques semaines inchallah, je retrouverai ma région natale et mes nombreux amis Ghrissois. Ainsi donc, j’aurai le temps et le plaisir d’arpenter encore une fois les sentiers du Haut Atlas Central  et de contempler ses beaux paysages. 
Je veillerai comme on l’a conseillé à Ouhdidou d’être vigilant et de ne pas perde mon bernouss! 
Bonne fête à vous tous et comme on dit chez-nous, 3aqbal imal !
Ainsi va Ghriss
Washington le 13/05/2021

 

[Retour]