[Retour à la liste]


Que va nous réserver l’année 2020 ? le 03/01/2020 à 23h47

 

DA ZGLGH AR SSIGHIGH 
Que va nous réserver l’année 2020 ?
Ce qui se passe actuellement n’est qu’un remake du partage du monde par les grandes puissances non affectées par le déclin et par certaines puissances émergentes qui essaient d’avoir leurs parts du gâteau que constituent les richesses pétrolières et minières de certains pays.
Le Royaume Unis est hors jeu depuis quelques années. 
La France en déclin a du mal à assurer la sécurité de ses anciennes colonies du Sahel et demande de l’aide à ses alliés.
L’Iran ne cache plus ses ambitions au Moyen Orient et le démontre par ses interventions en Syrie, en Iraq et au Yémen. La Turquie intervient franchement au vu et au su de la communauté internationale en Libye pour s’assurer une part du pétrole que contient le bassin de la Méditerranée orientale. 
La chine en embuscade se contente d’observer tout en grignotant petit à petit des parts de marché sur le plan économique un peu partout dans le monde.
Il me semble qu’il est plus qu’urgent pour les pays du Maghreb de laisser de côté leurs querelles fratricides et de s’unir pour faire face au changement qui se profile et dont ils risquent d’être les prochaines victimes.
Ainsi va Ghriss
Ce qui se passe actuellement n’est qu’un remake du partage du monde par les grandes puissances non affectées par le déclin et par certaines puissances émergentes qui essaient d’avoir leurs parts du gâteau que constituent les richesses pétrolières et minières de certains pays.
Le Royaume Unis est hors jeu depuis quelques années. 
La France en déclin a du mal à assurer la sécurité de ses anciennes colonies du Sahel et demande de l’aide à ses alliés.
L’Iran ne cache plus ses ambitions au Moyen Orient et le démontre par ses interventions en Syrie, en Iraq et au Yémen. La Turquie intervient franchement au vu et au su de la communauté internationale en Libye pour s’assurer une part du pétrole que contient le bassin de la Méditerranée orientale. 
La chine en embuscade se contente d’observer tout en grignotant petit à petit des parts de marché sur le plan économique un peu partout dans le monde.
Il me semble qu’il est plus qu’urgent pour les pays du Maghreb de laisser de côté leurs querelles fratricides et de s’unir pour faire face au changement qui se profile et dont ils risquent d’être les prochaines victimes.
Ainsi va Ghriss
Washington le 04/01/2020

 

[Retour]