[Retour la liste]


Une histoire de drapeaux ! le 07/11/2019 à 18h37

 

DA ZGLGH, AR SIGHIGH
Une histoire de drapeaux !
 De nombreux internautes marocains ont réagi et ont exprimé leur indignation sur la toile suite à l’acte provocateur d’une étudiante écervelée qui croit ébranler l’amour que portent des marocains pour le drapeau de leur pays en le brûlant sur une place publique en France.
Je ne dis pas plus sur le geste de cette fille, car pour moi il s’agit d’un non-évènement.
Maintenant revenons à l’histoire de ces drapeaux qui en ces temps sont utilisés pour exprimer sa joie ou manifester son mécontentement. 
Il me semble qu’au départ, les drapeaux avaient comme objectif de rassembler, de mobiliser et de fédérer et non de diviser et de séparer.
Actuellement à part les drapeaux officiels qui sont déployés un peu partout par les autorités lors des fêtes nationales, les mêmes drapeaux qui sont agités par les populations lors des marches ou des manifestations expriment plus leurs mécontentement ou leur indignation.
Quant aux autres drapeaux (rifains et amazigh) disons le sans langue de bois, actuellement, ils sont utilisés par certains comme un moyen de manifester leur hostilité à leur pays où tout simplement dans un but sécessionniste. Ce qui n’était peut-être pas la raison de leur création 
Le drapeau rifain n’était-il pas le symbole du regroupement des rifains autour de la personne d’Abdelkrim Khettabi pour résister et luter contre la colonisateur espagnol ?
Pourquoi transformer ce symbole d’union et d’unité à un symbole de sécession ?
Le drapeau amazigh même s’il est est un drapeau culturel et identitaire il a l’avantage d’être adopté par les habitants de Tamazgha qui va des îles Canaries à l’oasis de Siwa en Égypte. Il peut bien fédérer tous les pays de Tamazgha et peut être déployé à côté du drapeau de chaque pays.
Le verre n’est pas seulement à moitié vide. Il est aussi à moitié plein
Pour notre drapeau actuel, il faut assumer notre passé et ne pas hésiter à reconnaître qu’il est une copie modifiée du drapeau appelé “Alaouite” qui était lui aussi rouge mais frappé en son centre d’une étoile de David (ou de Salomon). Ce n’est qu’en novembre 1915 par un dahir du Sultan Moulay Youssef (plus de trois ans après le début du protectorat) que le Maréchal Lyautey l’avait modifié en remplaçant l’étoile à six branches par une étoile à cinq branches. Peut-être voulait-il créer une amorce de division entre les habitants juifs et musulmans du pays et non à cause d’Israel comme le pensent certains À la date de la modification du drapeau l’état d’Israel n’était pas encore créé.
J’ajouterai que c’est ce même Lyautey qui avait interdit l’accès aux mosquées pour les non-musulmans sans interdire aux musulmans l’accès aux églises et aux synagogues. Quelle était l’explication de cette interdiction à sens unique ? 
Certainement pour que les chrétiens et les juifs ne soient effrayés par le muezzin !
Ainsi va Ghriss
De nombreux internautes marocains ont réagi et ont exprimé leur indignation sur la toile suite à l’acte provocateur d’une étudiante écervelée qui croit ébranler l’amour que portent des marocains pour le drapeau de leur pays en le brûlant sur une place publique en France.
Je ne dis pas plus sur le geste de cette fille, car pour moi il s’agit d’un non-évènement.
Maintenant revenons à l’histoire de ces drapeaux qui en ces temps sont utilisés pour exprimer sa joie ou manifester son mécontentement. 
Il me semble qu’au départ, les drapeaux avaient comme objectif de rassembler, de mobiliser et de fédérer et non de diviser et de séparer.
Actuellement à part les drapeaux officiels qui sont déployés un peu partout par les autorités lors des fêtes nationales, les mêmes drapeaux qui sont agités par les populations lors des marches ou des manifestations expriment plus leurs mécontentement ou leur indignation.
Quant aux autres drapeaux (rifains et amazigh) disons le sans langue de bois, actuellement, ils sont utilisés par certains comme un moyen de manifester leur hostilité à leur pays où tout simplement dans un but sécessionniste. Ce qui n’était peut-être pas la raison de leur création 
Le drapeau rifain n’était-il pas le symbole du regroupement des rifains autour de la personne d’Abdelkrim Khettabi pour résister et luter contre la colonisateur espagnol ?
Pourquoi transformer ce symbole d’union et d’unité à un symbole de sécession ?
Le drapeau amazigh même s’il est est un drapeau culturel et identitaire il a l’avantage d’être adopté par les habitants de Tamazgha qui va des îles Canaries à l’oasis de Siwa en Égypte. Il peut bien fédérer tous les pays de Tamazgha et peut être déployé à côté du drapeau de chaque pays.
Le verre n’est pas seulement à moitié vide. Il est aussi à moitié plein
Pour notre drapeau actuel, il faut assumer notre passé et ne pas hésiter à reconnaître qu’il est une copie modifiée du drapeau appelé “Alaouite” qui était lui aussi rouge mais frappé en son centre d’une étoile de David (ou de Salomon). Ce n’est qu’en novembre 1915 par un dahir du Sultan Moulay Youssef (plus de trois ans après le début du protectorat) que le Maréchal Lyautey l’avait modifié en remplaçant l’étoile à six branches par une étoile à cinq branches. Peut-être voulait-il créer une amorce de division entre les habitants juifs et musulmans du pays et non à cause d’Israel comme le pensent certains À la date de la modification du drapeau l’état d’Israel n’était pas encore créé.
J’ajouterai que c’est ce même Lyautey qui avait interdit l’accès aux mosquées pour les non-musulmans sans interdire aux musulmans l’accès aux églises et aux synagogues. Quelle était l’explication de cette interdiction à sens unique ? 
Certainement pour que les chrétiens et les juifs ne soient effrayés par le muezzin !
Ainsi va Ghriss
Washington le 07/11/2019

 

[Retour]