[Retour ŕ la liste]


Trump n’a trompĂ© personne ! le 29/07/2019 à 20h39

À une année des élections présidentielles américaines, de nombreuses personnes se demandent si l’actuel président sera élu pour un second mandat.

Sans prétendre être un spécialiste de la politique américaine, je me suis basé sur mes constats sur le terrain et sur ce que déclarent de nombreux américains toutes appartenances partisanes confondues.

Le titre de “Trump n’a trompé personne” que j’ai choisi à cette chronique ne contredit aucunement ses agissements et ce que le candidat avait promis aux américains lors de sa campagne électorale.

Contrairement à de nombreux présidents d’autres pays qui utilisent des slogans et font des promesses qu’ils ne tiennent jamais après leurs élections, le Président Trump a rallié une grande partie des américains avec la mise en application de son célèbre slogan “America first”. 

Aidé par un redressement spectaculaire de l’économie de son pays et par la réduction à son bas niveau du chômage depuis plusieurs années, il a mis en exécution ses promesses électorales malgré les réticences de certains membres de son parti et les réserves émises par de nombreux pays dont beaucoup de ses alliés.

Ainsi et comme il l’avait promis, il est sorti de l’accord de Paris sur le climat. 

Il a dénoncé et “déchiré” l’accord sur le nucléaire signé entre les européens et l’Iran. 

Il a transféré l’ambassade des usa de Tel-Aviv à Jérusalem malgré la protestation des pays musulmans.

Il a forcé les pays membres de l’OTAN à doubler leurs contributions dans le budget de l’Organisation.

Il fait payer aux pays du golfe le prix fort pour la protection qu’il leur assure. 

Il entame la construction du mur entre son Pays et le Mexique malgré la forte opposition des démocrates du congrès et veut mettre en place une immigration sélective comme c’est le cas au Canada. 

Il convoque une réunion sur la question israélo-palestinienne à laquelle de nombreux pays arabes sont forcés d’assister malgré le rejet de cette initiative par les palestiniens qui sont les premiers concernés.

Soutenant Israël, il n’a pas hésité à suivre l’Etat Hébreu en quittant UNESCO.

Avec tout ça et surtout avec l’absence jusqu’à ce jour d’un grand leader chez les démocrates, le Président Trump a de fortes chances d’être réélu dans un an pour un second mandat. Et ce ne sont pas

ses petites phrases racistes, ses déclarations xénophobes ou même ses aventures extra-conjugales passées qui iront jusqu’à mettre en péril sa réélection. Les américains sont plus sensibles à ce qu’ils ont dans le leurs poches qu’aux déclarations quelque soit leur nature ou aux aventures passées de leur président.

Pour ce qui est de notre pays, nous ne pouvons que nous réjouir de sa position modérée envers notre pays malgré le soutien que nous avions apporté lors des précédentes élections présidentielles américaines à Hillary Clinton sa rivale !

Ainsi va Ghriss

Washington le 29/07/2019

[Retour]