[Retour la liste]


De qui Veulent-ils se moquer ? le 01/05/2018 à 19h23

 

DA ZGLGH AR SSIGHIGH 
De qui veulent-ils se moquer ?
Nous prennent-ils pour les moutons de Panurge, pour qu’on croit à leurs manœuvres politiciennes ?
Ils ont monté tout une campagne demandant aux marocains de boycotter certains produits alimentaires et de ne pas s’approvisionner en carburant dans les stations Afriquia mettant en cause la cherté de leurs produits.
J’aurais bien compris l’action de ceux qui sont derrière cette action si elle ne cachait derrière elle une manœuvre politico-politicienne pour s’attaquer aux personnes marocaines propriétaires des établissements qui commercialisent ces produits dont on demande aux marocains de s’en passer.
Si la raison qui a vraiment motivé cette action de boycott est la cherté des produits, pourquoi ne généralisent-ils pas cette action à toutes les sociétés qui vendent le carburant puisqu’elles le vendent au même prix qu’Afriquia ?
Préfèrent-ils privilégier les compagnies Total, Mobil, Shell et d’autres qui sont des compagnies étrangères ou tout simplement parce qu’Afriquia appartient à un marocain en la personne d’Aziz Akhnouch ?
La ficelle est un peu grosse pour être avalée par l’ensemble des marocains !
J’aurais aimé voir ceux qui s’opposent à Akhnouch être plus courageux et l’affronter autrement que de cette manière propre aux poltrons. Se cacher derrière les pauvres gens et les pousser à exécuter leurs plans ne grandit pas ceux qui tirent les ficelles de cette affaire!
Je ne dis pas que les prix des carburants, du lait ou de la bouteille d’eau de Sidi Ali ne sont pas chers et n’affectent pas les bourses des petites gens. Mais n’a-t-on pas le droit de demander à ceux qui hier étaient aux commandes, pourquoi ils n’avaient rien entrepris pour baisser le prix de ces produits ?
Pourquoi n’avaient-ils pas le courage de nationaliser toutes les eaux pompées du sous-sol marocain, qui comme ils l’avancent aujourd’hui appartiennent à tout le peuple marocain ?
Ils s’attaquent aux opérateurs économiques nationaux qui entreprennent et qui réussissent et ils épargnent ceux qui sont devenus riches du jour au lendemain en entretenant le mensonge et les fausses promesses aux pauvres gens.
Pourquoi ne continueraient-ils pas dans cette voie du mensonge et du dénigrement, eux qui hier circulaient en mobylette ou en Fiat 127 et qui aujourd’hui se font ouvrir par un chauffeur la portière arrière d’une Mercedes ?
Mais si des fois le mensonge et les fausses promesses mènent à la fortune facile, auprès de Dieu, ils conduisent inéluctablement au plus dur des châtiments !
Ainsi va Ghriss
Nous prennent-ils pour les moutons de Panurge, pour qu’on croit à leurs manœuvres politiciennes ?
Ils ont monté tout une campagne demandant aux marocains de boycotter certains produits alimentaires et de ne pas s’approvisionner en carburant dans les stations Afriquia mettant en cause la cherté de leurs produits.
J’aurais bien compris l’action de ceux qui sont derrière cette action si elle ne cachait derrière elle une manœuvre politico-politicienne pour s’attaquer aux personnes marocaines propriétaires des établissements qui commercialisent ces produits dont on demande aux marocains de s’en passer.
Si la raison qui a vraiment motivé cette action de boycott est la cherté des produits, pourquoi ne généralisent-ils pas cette action à toutes les sociétés qui vendent le carburant puisqu’elles le vendent au même prix qu’Afriquia ?
Préfèrent-ils privilégier les compagnies Total, Mobil, Shell et d’autres qui sont des compagnies étrangères ou tout simplement parce qu’Afriquia appartient à un marocain en la personne d’Aziz Akhnouch ?
La ficelle est un peu grosse pour être avalée par l’ensemble des marocains !
J’aurais aimé voir ceux qui s’opposent à Akhnouch être plus courageux et l’affronter autrement que de cette manière propre aux poltrons. Se cacher derrière les pauvres gens et les pousser à exécuter leurs plans ne grandit pas ceux qui tirent les ficelles de cette affaire!
Je ne dis pas que les prix des carburants, du lait ou de la bouteille d’eau de Sidi Ali ne sont pas chers et n’affectent pas les bourses des petites gens. Mais n’a-t-on pas le droit de demander à ceux qui hier étaient aux commandes, pourquoi ils n’avaient rien entrepris pour baisser le prix de ces produits ?
Pourquoi n’avaient-ils pas le courage de nationaliser toutes les eaux pompées du sous-sol marocain, qui comme ils l’avancent aujourd’hui appartiennent à tout le peuple marocain ?
Ils s’attaquent aux opérateurs économiques nationaux qui entreprennent et qui réussissent et ils épargnent ceux qui sont devenus riches du jour au lendemain en entretenant le mensonge et les fausses promesses aux pauvres gens.
Pourquoi ne continueraient-ils pas dans cette voie du mensonge et du dénigrement, eux qui hier circulaient en mobylette ou en Fiat 127 et qui aujourd’hui se font ouvrir par un chauffeur la portière arrière d’une Mercedes ?
Mais si des fois le mensonge et les fausses promesses mènent à la fortune facile, auprès de Dieu, ils conduisent inéluctablement au plus dur des châtiments !
Ainsi va Ghriss
washington le 26:04/2018

 

[Retour]