[Retour la liste]


DA ZGLGH ! le 09/11/2016 à 13h11

!Hier à 18h, j’ai écrit une chronique que j’allais insérer ce matin, relative à l’élection de Hillary Clinton dont je ne doutais pas de sa victoire. Je me suis trompé comme de nombreux observateurs qui la donnaient vainqueur !

Qu’importe, j’insère ma chronique en signe de reconnaissance de m’être trompé comme ça m’arrive souvent.

 

DA ZGLGH AR SSIGHIGH

Trump, les raison d'une défaite 

Le candidat républicain avec toutes les chances de remporter les élections présidentielles américaines s'il ne s'est pas lui même "foutu" le doigt dans l'œil.

Trump qui s'est imposé dans les primaires des républicains est considéré par de nombreux américains comme un homme antisystème capable de changer la gouvernance jusque là exercée par les différents présidents qui se sont succédés à la Maison Blanche. qu'ils soient démocrates ou républicains.

Donc pour moi Trump était plus que favori par rapport à Hillary Clinton à qui colle 'l'étiquette de malhonnêteté de magouilles et de corruption. S'il n'avait pas commis des erreurs qu'il pouvait bien éviter lors de sa campagne électorale il serait élu Président des USA.

Au lieu d'essayer de récupérer les voix des indécis et pourquoi pas d'une partie de l'électorat démocrate hostile à Hillary Clinton, en modérant son discours envers les immigrés, les latinos, les noirs et les femmes, le milliardaire américain a fustigé tout le monde. Aux latinos et tout particuliers aux mexicains, il les a qualifié de fainéants et de trafiquants de drogue. Il est allé même jusqu'à  s'attaquer au juge fédéral, Gonzalo Curiel, mettant en avant ses origines mexicaines parce que ce dernier voulait poursuivre «Trump University» accusée par 5000 étudiants de les avoir arnaqués. Aux femmes il ne voyait en elles que le côté charnel allant jusqu'à décrire la rondeur de leurs fesses. Pour Trump tous les musulmans sont à ses yeux de potentiels terroristes, Apres la tuerie d’Orlando, il avait déclaré "Quand je serai élu, je suspendrai l’immigration depuis les régions du monde qui sont historiquement une source de terrorisme contre les Etats-Unis". Il a été souvent été critiqué pour ses déclarations racistes envers les noirs. Trump a oublié qu’une grande partie de ces catégories de personnes sont avaient fait l'objet d'attaque étaient aussi républicaines c'est-à-dire de son propre parti, et qu’à défaut d'avoir voté Hillary elles se sont abstenues de voter pour lui.

La mauvaise gestion de sa compagne électorale et ses nombreuses déclarations toujours controversées l'ont rendu impopulaire allant jusqu'à être critiqué au sein de son propre parti.

Il aurait dû se limiter à critiquer les démocrates et la politique d'Obama. Dire par exemple qu’il veut réduire l’immigration au lieu de dire qu’il va renvoyer tous les immigrés. Il pourrait dire qu’il va faire de sorte que la frontière avec le Mexique soit mieux surveillée que de de dire qu’il va construire un mur le long de la frontière. Il pourrait dire qu’il interdirait l’entrée aux USA aux personnes soupçonnées d’avoir des liens avec l’intégrisme que de dire qu’il va interdire l’entrée des USA aux musulmans. Il s'est mis les bâtons dans sa roue et a tapissé le chemin de la Maison Blanche à Hillary Clinton, même si de nombreux électeurs ont voté non pas pour élire l'un ou l'autre, mais plutôt pour que l'un ou l'autre ne soit pas élu ; car tous les deux sont malaimés!

Tout ce que je peux souhaiter à Trump, c’est que sa défaite pour occuper la Maison Blanche n’affecte pas son bisness dans l’immobilier, l’hôtellerie, le golf et l’enseignement. Et que sa la clientèle démocrate  continue à fréquenter ses nombreux établissements.

Je termine en disant que les Etats-Unis avaient élu pour la première fois de leur histoire un président noir et cette fois-ci encore pour la première fois une femme présidente.

Ainsi va Ghriss

Goulmima le 09/11/2016

[Retour]