[Retour la liste]


La main de Satan ! le 11/06/2016 à 10h22

Seriez-vous surpris si je vous dis que je regrette que Saddam et Kadhafi soient déchus et tués et que mon souhait est de voir Bechar Assad vaincre ses différents adversaires et reprendre en main la destinée de la Syrie ? Au déclenchement de ce qu'on appelle le "Printemps arabe" j'étais de ceux qui avaient applaudi ce mouvement que je pensais qu'il émanait de la la volonté des peuples à vouloir changer les systèmes rétrogrades de gouvernance de leurs pays. Je pensais qu'ils avaient atteint un niveau de maturité politique qui leur faisait défaut. Grande erreur de ma part et grande illusion pour beaucoup de gens qui pensaient que les pays arabes allaient enfin accéder à des systèmes de gouvernance qui s’allient avec les exigences de notre temps.

Nous connaissons maintenant que les soulèvements n'avaient rien de spontanés et qu'ils n'étaient et ne sont que l'exécution de plans bien pensés et bien réfléchis par ceux qui veulent être les seuls à diriger le monde. La création des groupes terroristes tels que les Talibans, Al Qaïda, Daech et ceux qui vont être créés par la suite l'ont été dans le but bien défini. Si les Talibans ont été créés dans le but de contrer ex URSS en Afghanistan, Al Qaïda et Daech sont la mise en exécution de ce que l'ex Président Bush avait appelé le "nouvel ordre mondial", qui comme le souhaitent les USA et leurs alliés européens n'est qu’une redéfinition de la carte du Moyen Orient avant de passer à d’autres régions et d’autres continents. Cette redéfinition voulue par les américains a pour but à court terme et moyen terme de favoriser l'expansion d'Israël tout en mettant sous sa tutelle tous les pays de la région et bien-sûr leurs richesses énergétiques. Pour le long terme ils veulent éviter à tout prix qu’immerge dans le futur une puissance régionale au sud de l’Europe et contrôlant les rives sud et orientale de la méditerranée et allant de l'océan atlantique au golfe persique qui en plus des richesses dont elle dispose, parle la même langue et a la même religion.

Pour ce faire, ils ont agi en commençant par mater et éliminer les têtes dures de certains pays qui leur tiennent tête tout en créant une pagaille dans leurs pays qui non seulement arrête leur développement mais détruit leurs infrastructure et les ramène à leur situation d’il y a un demi-siècle. Ils ont donc poussé Saddam à la faute en l'encourageant à envahir le Koweït pour le désolidariser des autres pays arabes avant de fabriquer de faux montages et de l'accuser de détenir les armes de destruction massive pour avoir l’appui des autres pays de la planète avant de passer à son élimination et à la destruction totale du potentiel militaire irakien. Après avoir réduit la capacité et surtout l’influence de l'Egypte en déstabilisant Moubarak et en créant le désordre en Egypte, ils entreprennent avec la participation de la France et l’appui du son lobby sioniste à l’élimination du bouillant Kadhafi qui malgré les bombes qu’ils avaient fait tomber sur sa résidence continue de leur tenir tête et de dénoncer leur hégémonie. Les troubles du Yémen et de la Tunisie n'étaient que des leurres pour cacher leurs vrais objectifs d’éliminer les plus dures des dirigeants arabes. Quant à la déstabilisation de la Syrie qui est un allié de l’Iran et surtout du Hizb Allah, elle rentre dans le plan de renforcement de la sécurité d'Israël. Pour l'Arabie Saoudite et les monarchies du golfe, ils ne s’en occupent pas trop pour le moment ; vu qu’ils sont dociles et ne s’opposent pas à leur plan, mais aussi qu’Ils savent qu'ils peuvent les déstabiliser facilement quand ils le voudront. Pour les deux pays du Maghreb que sont l’Algérie et le Maroc, ils comptent sur une auto-déstabilisation de l’Algérie après la mort de Bouteflika et pour le Maroc ils vont agir sur les fronts externe et interne. D’abord sur la question du Sahara ; et je suis certain que Ban Ki Moon n'aurait agi comme il l’avait fait s'il n'avait pas eu paravent leur feu vert. En interne, il faut s’attendre à ce qu'ils s'émissent  dans affaires internes en apportant un soutien et un appui plus qu'intéressé aux imazighen  comme ils le font au vu et au su de tout le monde pour les kurdes en Iraq, en Syrie et moins visiblement en Turquie. Un appui non pas dans le but de promouvoir Tamazight mais de créer un climat d’instabilité dans le seul pays qui a su anticiper et faire avorter le vrai but de ce qu’ils appellent le printemps arabe.

Nos dirigeants sauront-ils mettre en échec ce plan en répondant favorablement aux revendications légitimes des imazighen. Vont-ils prêter l'attention qu'il faut pour améliorer les conditions de vie des imazighen habitant l’arrière pays et les montagnes qui sont oubliés et marginalisés dans leur propre pays ? Et puis Imazighen, seront-ils assez intelligents pour ne pas jouer le jeu de ceux qui veulent déstabiliser leur pays et leur répondre que pour faire valoir ses droits et faire aboutir ces revendications légitimes la cause amazigh n’a besoin que du soutien effectif de tous ces fils et nullement de celui des américains ou des européens ? Les mois à venir ne manqueront pas d’apporter des réponses à ces questions !

Ainsi va Ghriss

Washington le 11/6/2016

[Retour]