[Retour la liste]


N'abandonnons pas nos RMI le 19/03/2016 à 11h07

Croyez-vous que pour aider le peuple palestinien, nous les marocains nous n’avons pas autre chose à entreprendre que de leur collecter des sous et battre le pavé de nos boulevards plusieurs fois par an, en scandant des slogans creux qui ne sont entendus que par ceux qui crient ?

Peut être que certains y trouvent un intérêt qui les arrange plus qu’il arrange les affaires des palestiniens ! Mais là c’est une autre histoire que je laisse de coté. Je ne veux pas infester ce billet par la puanteur des pétrodollars qui motivent certaines personnes au point de faire de la cause palestinienne un fond de commerce.

Ne pensez-vous pas comme je le pense que le Maroc dispose d’un levier plus efficace que ce qu’il entreprend et qui pourrait favoriser le rapprochement entre Israël et la Palestine s’il avait su bien l’utiliser ?

Contrairement aux marocains qui ont choisi de s’installer en Europe ou en Amérique,  n’avons-nous pas négligé pour ne pas dire abandonné à leur sort cette composante des habitants du Maroc qui a choisi de s’installer en Israël?

Ne pensez-vous pas que c’est là la grande erreur de notre pays et de sa diplomatie qui depuis les premières années de l’indépendance se sont alignés sur les positions panarabistes de l’Egypte et de la Syrie laissant nos compatriotes être la proie du Likoud et des partis  d’extrême droite en Israël ?

Les MRI (Marocains Résidant en Israël) qui représentent une des plus grandes communautés en Israël si ce n’est pas la première ne peuvent-ils pas être des acteurs dans la recherche de la paix entre les israéliens et les palestiniens ?

Leur attachement au maroc est plus fort que le pensent certains et je ne pense pas qu’ils auraient dit non s’ils avaient étaient sollicités dans ce sens. Moi qui suis au Maroc, je n’ai pas de portrait du roi accroché au mur à l’intérieur de ma maison contrairement aux maisons des MRI où les portraits de Med V, de Hassan II et de Med VI sont accrochés aux murs de leurs salons ! Le fait d’arriver à imposer que l’arabe dialectal (Darija) qui est parlé au Maroc soit enseigné dans les écoles israéliennes à partir de septembre prochain  est une preuve de leur attachement à leur pays d’origine et du poids qu’ils représentent en Israël.

Que faut-il entreprendre maintenant ? Je dirais sans aucune hésitation, qu’il faut renouer les relations avec nos compatriotes installés en Israël.

Il faut les inciter et les encourager à investir au Maroc en leur accordant les mêmes avantages dont bénéficient les MRE. Et pourquoi ne pas penser à ce qu’ils soient représentés au parlement ou avoir au sein du gouvernement un Sous-secrétaire d’Etat chargé des MRI ? (Les malintentionnés comme à leur habitude diront que je demande la normalisation avec l’Etat d’Israël. Ce que je ne fais pas, même si comme je le pense, cette normalisation arrivera inéluctablement un jour).

Si le Maroc veut jouer un rôle plus actif et surtout efficace dans le conflit arabo-israélien, il doit regagner la confiance et avoir l’adhésion sa de sa communauté établie en Israël afin d’utiliser le levier qu’elle représente. Depuis quelques années, de nombreux israéliens originaires du Maroc occupent des postes de responsabilité au sein du gouvernement et dans classe politique en Israël, et leur poids au sein des instances gouvernantes en Israël pèse de plus en plus.

Que nos décideurs et surtout quelques uns de nos responsables politiques arrêtent de jouer aux aveugles. L’intérêt de notre pays et aussi des palestiniens peut bien passer nos RMI si nous savons nous y prendre.

Ceci étant dit, Je ne lave pas les Marocains Résident en Israël de toute responsabilité dans la détérioration et de l’état dans lequel se trouvent les relations palestino-israélienne. Ils ont eux aussi leur part de responsabilité dans ce que vit actuellement la région du Moyen Orient. Ils avaient vécu des siècles au milieu de leurs compatriotes musulmans et savent que la cohabitation et le vivre-ensemble au Maroc sont une réalité et non une utopie. Si au lieu d’épouser les idées du Likoud ils avaient servi de trait d’union pour rapprocher et pourquoi réconcilier les deux parties en conflit, la situation ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui.

Non seulement ils ne doivent pas oublier mais se rappeler et rappeler aux israéliens ashkénazes que lorsque l’Europe déportait les juifs pour les exterminer, le roi du Maroc et le peuple marocain avec lui les avaient protégés et n’avaient pas permis au gouvernement de Vichy de les déporter !

Renouer le contact avec nos RMI et les impliquer dans la vie de leur pays d’origine est plus que souhaitable. C’est tout au moins mon souhait ! 

Ainsi va Ghriss

Washington le 19/03/2016

[Retour]