[Retour la liste]


Osez et faites-le Mr Le Ministre ! le 07/11/2015 à 01h19

Dans un des ses discours qu’il affinait et par lesquels feu Hassan II faisait passer ses messages, il avait conseillé à celui dont les murs de la maison sont en verre de ne pas s’amuser  à jeter des pierres sur les murs des maisons de ses voisins. Ce vieux conseil n’a pas l’air d’être compris par nos voisins de l’Est qui pourtant sont les adeptes du principe de réciprocité et de l’application de la loi du Talion, symbolisé par l'expression œil pour œil et dent pour dent.

Depuis 1975 le Maroc s’est interdit d’appliquer ce principe cher au gouvernants algériens en s’interdisant de s’immiscer dans les affaires internes de leur pays. Hélas la sagesse marocaine a été comprise par les gouvernants d’Alger comme une faiblesse de notre pays.

Apres avoir reconnu officiellement la marocanité des provinces du sud, les dirigeants d’Alger ne se sont pas contentés de faire volte-face en reconnaissant le Polisario puis la République Sahraoui à laquelle ils ont ouvert des robinets de leurs pétro-dinars pour s’armer et acheter leur reconnaissance par de nombreux pays africains. Leur arrogance est tellement grande et maladroite au point où il ne passe pas un congrès ou une rencontre internationale sans qu’ils montrent du doigt le Maroc l’accusant de coloniser ses provinces sahariennes.

Les champions des demandeurs du droit des peuples à décider d’eux-mêmes et tellement aveuglé par son obstination à faire du mal au Maroc au point où ils oublient de balayer devant leur propre porte en accordant ce même droit au peuple Kabyle.

La riposte faite lors de la commémoration do 70ème anniversaire de la création des nations unies par le délégué marocain au représentant de l’Algérie qu’il invite à accorder le droit d’autodétermination au peuple Kabyle qui est « l’un des plus anciens peuples de l’Afrique qui continue à être privé de son droit à l’autodétermination »,  ressemble à un uppercut qui fait tituber un boxeur qui a l’habitude de donner des coups sans jamais en recevoir !

Faisant une déclaration fracassante, le numéro 2 de la représentation  diplomatique du Maroc à New York, a posé pour la première fois la question de l’autodétermination de la Kabylie lors de cette commémoration.

Le Maroc doit-il se contenter de cette riposte offensive ?

Si ça ne tenait qu’à moi, aux comportements des gouvernants d’Alger,  j’aurais continué l’offensive en appliquant la loi du talion:

-      Je reconnaitrais la République Démocratique de Kabylie

-      Je recevrais  Mr Ferhat Mehenni Président du Gouvernement provisoire de Kabylie (GPK) et les membres de son gouvernement et leur permettrais de s’installer à Oujda comme le Maroc l’avait fait pour le FNL lors de la lutte pour l’indépendance de l’Algérie

-      J’accorderais aide et soutien au dirigeants du Gouvernement Provisoire de Kabylie

-      Je leur permettrais d’ouvrir une ambassade à Rabat

-      J’inviterais tous les pays amis à reconnaitre le Gouvernement Provisoire de Kabylie

-      Je donnerais des instructions aux membres des ambassades et consulats du Maroc pour apporter leur soutien et leur appui aux représentants du Gouvernement provisoire de Kabylie.

-      A chaque forum international et à chaque réunion onusienne, je demanderais aux représentants du Maroc de plaider la cause Kabyle et demanderais à ce que la République Kabyle soit membre de l’ONU

Peut être que ce que j’ai cité ci-dessus ne correspond pas à la façon de faire des diplomates. Mais en ces temps où la téléréalité semble plaire aux gens, pourquoi ne pas essayer  la diplomatie-réalité ?

Mr Le Ministre des Affaires Etrangères, une proposition dans ce sens au Roi ne sera qu’applaudie par la majorité des marocains qui en ont assez de l’arrogance des dirigeants algériens. Alors osez et faites-le Mr Le Ministre !

Ainsi va Ghriss

Doha- Qatar, le 07/11/2015

[Retour]