[Retour à la liste]


Intérêts pour les uns et dette pour les autres ! le 12/09/2015 à 10h07

Je ne vais pas parler des élections qui viennent d'avoir lieu ni des tractations qui se déroulent cette semaine pour la désignation des présidents des membres des conseils municipaux et communaux. A croire la presse, la manière dont se déroulent les tractations  entre élus, n’a rien à envier  à la façon utilisée pour l’achat ou la vente d’un troupeau d’ovins dans les souks de Boumia ou de Timahdite. Après l'argent sale, et les promesses mensongères pour être élus, place aux alliances "contre nature" entre partis et place à l’achat des voix pour s’emparer du poste de président ou de maire. Tout cela donne de la nausée et l'envie de vomir. Il est temps de tourner la page de cette mascarade qui donne une mauvaise image de notre pays et de penser à autre chose. Et c’est ce que je vais faire.

Avant hier après le vote à l'Assemblée Générale des Nations Unies, l'ONU a autorisé l'Etat Palestinien à hisser son drapeau sur l'esplanade du palais des Nations Unies à New-York et sur les bâtiments de l'ONU à Genève et à Vienne.  Pour cette résolution, 119 pays ont voté pour, huit contre dont les Etats-Unis, Israël, le Canada et l'Australie et 45 pays sur les 193 pays membres de l'ONU dont le Royaume-Uni et l'Allemagne se sont abstenus.

Si les pays qui ont voté contre ne surprend pas vu leur hostilité à la reconnaissance d'un Etat palestinien, l'abstention du Royaume Uni et de l'Allemagne surprend, d’autant plus que ces deux pays ne sont pas contre la création de deux états. Peut être que le Royaume Uni se rappelle que c’est par l’intermédiaire d’un  certain  Arthur James Balfour, Lord de Sa Majesté Britannique qu’Israël a été créé sur les terres palestiniennes. Quant aux allemands, bien que le nazisme soit vaincu depuis plus de soixante-dix ans, les germaniques n’arrivent pas à se déculpabiliser des atrocités commises par Adolphe Hitler et son gouvernement qui voulaient exterminer les juifs.

La décision de l'ONU, même si elle n’est que symbolique et qu’elle ne modifie en rien le statut de membre observateur de l'Etat Palestinien, elle marque une évolution positive en faveur des palestiniens au moment où le processus de paix avec Israël est dans une impasse. Elle va renforcer les fondations de l'Etat palestinien et offrira aux Palestiniens une lueur d'espoir. Si pour l'instant elle ne provoque pas le courroux de Washington ou d’Israël, c’est parce que le vote qui a eu lieu avant-hier n’a que  légèrement changé par rapport au vote de 2012 qui a fait de la Palestine un Etat observateur non membre à part entière de l'ONU.

Ce  que l’Etat d’Israël et les pays qui le soutiennent ignorent, c’est que chaque jour qui passe, fragilise son existence sur les terres palestiniennes et augmente le nombre de palestiniens qui rejettent tout accord avec lui.

Le peuple juif est un peuple de l’errance comme il est dit dans la Torah, son existence en terre palestinienne n’est qu’une étape des déplacements qui ont marqué et qui vont continuer à marquer son histoire. La volonté de Dieu est au-dessus de toute volonté humaine !

Ainsi va Ghriss

Agadir le 12/09/2015

[Retour]