[Retour la liste]


Qu'on nous rende nos juifs ! le 25/04/2015 à 06h39

Il y a 12 mois jour pour jour, j'avais écrit une chronique qui avait donné suite à de nombreuses réactions de la part des lecteurs. Certains avaient adhéré à mon point de vue, d’autres n’avaient pas hésité à me dire que j’étais à côté de la plaque ! Je la réinsère tout en l’épiçant encore un peu plus en disant que je ne serais pas contre le retour au Maroc des 900 000 juifs originaires de notre pays. Ça serait du win-win pour tout le monde ! Tout d’abord pour les palestiniens qui vont récupérer les terres occupées par ces émigrés venus du Maroc. Puis pour nos juifs qui en revenant, vont retrouver une vie paisible et vivre leurs traditions ancestrales comme les vivaient leurs ancêtres durant des millénaires. Enfin pour le Maroc qui profitera du savoir faire de ses fils juifs et dont les synagogues et les Mellahs des villes et villages vont retrouver leur gloire et leur animation d’autant.

Goulmima le 25/04/2015

Ceux qui meurent dans l'indifférence !

Avant que vous lisiez ce qui va suivre, je tiens à préciser que ma position sur la question palestinienne ne diffère pas de celle de tous les marocains; à savoir que je dénonce l'occupation des territoires palestiniens, que je condamne les atrocités, les meurtres et les attaques que commettent les forces israéliennes contre les populations palestiniennes, que je suis pour le retour sans conditions dans leurs terres de tous les réfugiés palestiniens. Voilà, pour ceux qui risquent de douter de ma position quant au confit entre palestiniens et israéliens.

Mais cela ne m'empêche pas de dire que toutes les peines que vivent les palestiniens ne doivent pas me rendre aveugle au point de ne pas voir les conditions de vie des populations de nos montagnes et de nos villages enclavés; ni de rester insensible à leur marginalisation et à la négligence dont ils font l'objet.

Je ne vais pas user de la langue de bois et je dis que les enfants palestiniens bénéficient d'une aide internationale qui n'est pas négligeable et c'est tant mieux pour eux, contrairement aux enfants de nos montagnes qui ne bénéficient d'aucune aide ou assistance de la part des organismes internationaux, des ONG étrangères ou même de la part de ces marocains dont les larmes de crocodiles coulent à chaque fois qu'on évoque la cause palestinienne.

J'étais à Ait Wach-Hou, à Idelsen, à Tizerte et à Tana pour ne citer que ces localités du haut Ghriss, j'ai vu les conditions de vie des populations de ces localités. J'ai vu la détresse des enfants qui sont mal vêtus et qui marchent pied-nus. J'ai vu des écoliers de différents niveaux qui sont groupés dans une même salle de cours sans fenêtres, j'ai vu des écoles sans mur de clôture et sans petit coin pour que les petits écoliers filles et garçons puissent faire pipi !

Pourquoi notre sensibilité n'est à fleur de peau que lorsqu'on discute des palestiniens ou lorsqu'on évoque Israël ?

Pourquoi nous  restons sourds et muets et nous ne réagissons pas lorsqu'il s'agit de ces populations qui sont elles aussi ''occupées'´ par la misère et la précarité.

Sommes-nous conditionnés par les idéologies et les images que montrent les chaînes satellitaires sur ce qui se passe dans les territoires occupées et au Proche-Orient au point ou dés qu'il s'agit du conflit israélo-palestinien nous bavons plus que le faisait le chien de Pavlov ?

Devrons-nous être plus palestiniens que les palestiniens, plus arabes que les arabes et plus musulmans que ce qui nous est recommandé par le saint Coran et la Sunna ?

Il n'y a pas un conflit qui ne se termine pas. La guerre de 100 ans a fini par se terminer comme l'ont été les guerres mondiales de 19 et de 45. Les palestiniens et les israéliens finiront un jour par trouver une solution à leur conflit; ce dont se félicitera toute personne éprise de paix, mais qui déplaira certainement à ceux pour qui ce conflit est une source de revenus et pour qui les robinets des pétro-dinars vont se fermer. 

Lorsque arrivera ce jour,  je ne serais pas surpris de voir ces profiteurs attitrés qui sont à la solde des iraniens et du Hizbollah protester et reprocher aux palestiniens d'avoir opté pour la paix.

Ainsi va Ghriss

Goulmima Nig Ighrem le 12/04/2014

[Retour]