[Retour la liste]


BOUDY, 3AGOU ET SIDI HMAD le 26/12/2009 à 12h19

Cette histoire survenue à Igoulmimn au début du siècle avait comme acteurs : Sidi Hmad le fkih respecté du ksar. 3agou, un juif ghrissois commerçant de son état et habitant Ait Moch et puis Boudy le musulman ghrissois associé à 3agou et habitant  Ait Moch également.
3agou et Boudy avaient une petite échoppe ne dépassant pas en tout 5m2 où ils vendaient aux habitants du ksar des produits de première nécessité comme le thé, le sucre, les allumettes, le pétrole à lampe etc.
Nos deux associés que seule la religion différencie se faisaient confiance et géraient leur petit commerce en bons pères de familles.
Chaque samedi 3agou observait le shabbat et se rendait à la synagogue située à Tizi n’Imnayen, quant à Boudy lui, il assistait chaque vendredi au sermon de Sidi Hmad qui officiait à la mosquée du ksar et qui répondait à toutes les questions d’ordre religieux de la communauté musulmane.
Un vendredi, après la prière du Dohr, Sidi Hmad fkih, prit Boudy par la main et lui demande de l’accompagner pour une discussion en privé. Une fois loin des autres prieurs, Sidi Hmad lui dit :
 - J’ai vu que toi et 3agou, vous vous écoutez et vous vous faites confiance au  point où beaucoup de gens vous prennent pour des frères. Alors pourquoi n’essaies tu pas de convaincre ton ami juif à épouser notre religion et devenir musulmane ? Allah te récompensera d’avoir sauvé une de ses créatures de l’enfer.
Le lendemain, tenant compte du conseil du fkih, alors que les deux amis s’apprêtaient à déjeuner Boudy dit à son ami juif:
 - Dis moi 3agou, toi qui es comme un frère pour moi, pourquoi ne prononces-tu pas la Chhada et que tu deviennes musulman ?
 - Boudy, mange tatajinte et tais-toi lui répondit 3agou.
La semaine suivante, après avoir été relancé par Sidi Hmad et toujours avant de déjeuner, Boudy revint à la charge et dit à 3agou :
 - Pourquoi ne deviens tu pas musulman a 3agou ?
3agou le regarda et lui dit
 - Finis de manger tatajinte, je te répondrai après.
Après le déjeuner alors que Chmiha la femme de 3agou eu déposé les ustensiles pour la préparation du thé, 3agou dit à Boudy :
 - Dis-moi mon ami, dans notre ksar il y a autant de musulmans que de juifs  n’est ce pas ?
 - C’est vrai répondit Boudy
 - As-tu jamais vu un juif tuer un autre juif ?
 - Non répondu Boudy
 - As-tu jamais vu un juif enlever à une femme un nourrisson « a3ssib » (neveu orphelin) et le tuer pour profiter de l’héritage de son défunt frère ?
 - Non répondit Boudy
 - As-tu jamais vu un juif déplacer en sa faveur  « agmoune » (sillon) délimitant son champ ?
- Non répondit Boudy.
  - A-t-on jamais surpris un juif en train de voler de la luzerne ou des fruits d’un « ourty » (jardin) d’un autre habitant?
- Non répondit Boudy.
 - As-tu jamais vu un juif dénoncer ou colporter aux autorités des informations concernant un autre juif ?
 - Non répondit Boudy
 - Et les musulmans, s’interdisent-ils de faire toutes ces choses ?  demanda 3agou.
 - Eux, ils  font tout ça répondit Boudy
 - Tu vois que tu dis : Eux et non nous. Car toi, tu n’es pas comme eux ! Tu es comme nous Boudy ! Et c’est à toi de devenir juif. Samedi prochain tu  m’accompagneras à la synagogue et je te présenterai au Rabin !!
Boudy baissa la tête et ne dit rien. Le vendredi suivant, quand Sidi Hmad lui demanda s’il y a du changement dans l’attitude de 3agou, Boudy lui répondit :
 - Oullah 3nigh ghass nitni ayd ihlane ! (Je jure que peut être ils sont les meilleurs)
 - Comment ? lui demanda Sidi Hmad.
Boudy lui redit tout ce que 3agou lui avait raconté , le fkih voyant qu’il y a plus de chance que Boudy devienne juifs que de voir 3agou devenir musulman, Sidi Hmad dit à Boudy :
 - Ne lui propose plus rien Boudy et ne discute plus religion avec lui. Ils ont leur religion et nous la nôtre !

Ainsi va Ghriss
                                                                                    Marrakech le 27/08/06

[Retour]