[Retour la liste]


UN DECOUPAGE CONTRE NATURE. FAREK TASSOUD DIT LE DICTON ARABE le 26/12/2009 à 12h18

Ne cherchez pas à comprendre comment le découpage électoral actuel en vigueur pour Ghriss et sa région a été fait.
Sans user de la langue de bois, je vous dirai que le but recherché en séparant Aferkla de Goulmima n’est autre que celui de diviser les deux principales tribus de Ghriss a savoir Ait Morghad et Iqabliyen qui avec les Ait Hdidou d’Ijyal et Ait Atta d’Amagha constituent les principales composantes de la population Ghrissoise.
Avec l’ancien découpage qui englobait tout l’ancien cercle de Goulmima, un Ghrissois soit-il d’Ijyal, d’Amagha, d’Aferkla ou de Goulmima représenterait le Ghriss. Ce que le découpage actuel qui a divisé Ghriss et ses tribus et ses deux principales tribus en deux, ne garantit pas. Ca sera quelqu’un de Rich, d’Errachidia, d’Erfoud ou de Rissani qui demain représentera Ghriss au parlement si rien n’est fait.
Aussi il nous revient à nous tous cadres, associations de dénoncer ce découpage malveillant et suspicieux, et de nous poser les questions suivantes :
* Faut-il envoyer nos cadres se mesurer à d’autres dans une compétition qui d’avance les défavorise ?
* Faut–il demain aller aux urnes si d’avance d’en haut on a tout fait pour que Ghriss reste marginalisé ?

A vous d’en débattre !

Agadir le 23 août 2006

[Retour]