[Retour la liste]


Est-ce le commencement de la fin ? le 08/11/2014 à 08h37

 Voila une chronique qui à sa première lecture va déplaire à mes nombreux amis d’Israël. Mais fidèle à ma liberté de dire haut fort ce que je pense, j’espère qu’ils vont prendre assez de temps pour méditer le fond de ma pensée. 

Dans un de mes écrits sur Facebook, parlant d’Israël, j’avais écrit « A force de tout vouloir, Israël finira par tout perdre » !

A la vitesse où vont les choses et évolue la situation au Proche-Orient, il me semble que non seulement un état palestinien verra le jour et sera reconnu mondialement, mais amorcera et enclenchera si ce n’est déjà fait le déclin d’Israël qui le mènera à la disparition en tant qu’Etat. Et ce n’est pas la venue massive des juifs français en Israël qui arrêtera ou qui changera quelque chose au processus.

Non seulement les pays du monde se rendent compte de l’injustice faite depuis plus d’un demi-siècle aux palestiniens, mais ils acceptent de plus en plus mal l’arrogance de l’Etat d’Israël qui ne fait qu’à sa tête. Qui fait tout pour faire avorter toute initiative de paix et qui ignore toutes les résolutions des nations unies.

Après la Suède qui a reconnu l’Etat de Palestine, de nombreux états européens ont remis sur la table et discutent l’éventualité de la reconnaissance de l’Etat de Palestine. Israël ira-t-il jusqu’à rappeler ses ambassadeurs des pays européens qui vont suivre l’exemple de la Suède et qui vont reconnaitre l’étal de la Palestine ? La réponse et non. il ne va pas prendre le risque de s’isoler sur l’échiquier international. Mais comme à son habitude, il s’inventera des artifices pour sauver la face.

Le problème pour Israël, c’est que même ceux qui le soutiennent commencent à prendre doucement leurs distances. Les conditions et la conjoncture internationale ont beaucoup changées. La circulation de l’information via les réseaux sociaux ne permet plus à Israël de se faire passer pour une victime comme il le faisait avant, mais elle le montre plutôt comme agresseur et surtout comme principale source de l’instabilité sécuritaire que connait le monde!

Ce que craint plus Israël dans l’avènement d’un état palestinien, c’est la mise à nu et le dévoilement de ce qu’il est vraiment, c'est-à-dire un état raciste et ségrégationniste ; non seulement envers les non juifs, mais entre juifs eux-mêmes. Les juifs sépharades continuent à en être victimes. Un pays où on voit d’un mauvais œil toute personne qui ne se soumet pas aux exigences de vie des orthodoxes. Car l’Etat palestinien lui sera un état laïc, démocratique  dans lequel vivront musulmans, chrétiens et juifs.  ce qui ne manquera pas de mettre à nu la ségrégation et le racisme qui existent en Israël. Ce qui certainement ne manquera pas de réveiller la conscience de beaucoup de personnes juives qui ont vécu dans un environnement différent de celui d’Israël. Et c’est à partir de ce moment que le compte à rebours pour la fin  d’Israël comme Etat débutera. Elle se fera progressivement et tout naturellement en commençant par les départs des juifs qui ne sont pas nés sur cette terre, qui iront s’installer en Europe, en Amérique, en Australie ou en Nouvelle-Zélande. Ils partiront par petits groupes comme ils sont arrivés. Ceux qui y sont nés avant le conflit y resteront et vivront comme vivaient avant les juifs dans tous les pays du monde. Ce qui mettra fin à l’effusion du sang comme l’ont prédit les Sages du Talmud sur la base de livres prophétiques à savoir que : « toute tentative de mettre prématurément fin à l’exil résulterait en des souffrances indicibles et en effusions de sang » Ainsi, ils mettront fin à ce que le sionisme a fait aux juifs en voulant les sortir de l’exil en créant un état Ceux qui partiront, seront éparpillés dans le monde comme le sont les chrétiens et les musulmans.. La Palestine retrouvera son unité, ses populations, ses Mosquées, ses églises et ses synagogues et on parlera du sionisme comme d’une malédiction qui a failli compromettre les messages d’amour, de paix et de concorde que les divers prophètes issus de cette terre bénie nous ont transmis!

La délivrance commencera un jour par la chute du mur de la honte qui divise la Palestine. Un mur qui finira comme a fini le mur de Berlin dont on a célébré hier le 25ème anniversaire de sa chute !

Ainsi va Ghriss

Goulmima le 08/11/2014

[Retour]