[Retour la liste]


Regardez-les en tant qu'artistes ! le 23/08/2014 à 11h56

Pourquoi certaines personnes ne voient en la femme qui exerce son métier  d’artiste que le coté charnel mettant de coté son esprit, sa créativité artistique et tout ce qui fait d’une femme une personne. Ces hommes sont tellement « faux » ou hypocrites ou peut être en manque au point pour eux, ils risquent  de perdre leur self-control en voyant une femme exercer son métier sur scène.

La femme n’est pas faite rien que pour être sur un lit ! D’ailleurs l’homme y passe plus de temps que la femme !

Les hommes et ceux qui les soutiennent, doivent arrêter de voir en une femme artiste qui chante ou qui danse une prostituée ou une femme de mauvais mœurs ! Qu’ils ne soient pas hypocrites, car ils savent que derrière une femme prostituée il y a souvent de nombreux hommes prostitués ! Les femmes ne font pas la queue pour avoir des relations sexuelles avec un homme. C’est plus l’inverse qui est juste !

Ils disent qu’ils ne veulent pas de chikhates, ni de danseuses, dans les manifestations et dans les festivals mais ils ne se privent pas quand ils ont l’occasion  de « se payer » une femme mariée ou divorcée !

Avant c’était à Fès, samedi dernier c’est à Khémisset qu’un de ces pseudos prédicateurs s’est fait prendre.

Le quotidien Assabah, rapporte dans son édition du lundi 18 août qu’un membre dirigeant au sein d’un mouvement islamiste, est de "mauvais draps". Il a été pris en flagrant délit d’adultère, dans la nuit de samedi à dimanche, à son domicile conjugal, à Khémisset, Profitant de l’absence de sa femme et de ses enfants, partis en vacances en dehors de la région de Zemmour, Ce dirigeant Adliste, au grade de "Naqib Ousra" (délégué présupposé à l’éducation aux valeurs familiales), a été surpris, vers minuit, par des éléments de la police judiciaire en plein ébats sexuels avec une femme divorcée.

Hak al wa3d wa Al Irchad, de celui qui se dit prédicateur censé répandre le bien et combattre le vice pris en flagrant délit d’adultère ? Difficile à croire, d’autant plus que le "héros" de cette scène, est encadrant pédagogique de la Jamaâ.

Heureusement que les femmes sont plus intelligentes et savent mieux faire la discernement que les hommes entre l’esprit et le corps. Si elles étaient « tordues » comme le sont certains hommes, la vie serait une vraie bouillabaisse ! (je garde au plat marseillais ses deux s)

Alors je dis à ces messieurs de grâce. Arrêtez d’être hypocrites et si vous ne l’êtes pas, à défaut de regarder les femmes autrement ou tout simplement comme elles vous regardent, regardez les hommes qui sont autour de vous. Vous constaterez que :

-         Les hommes mariés sont de loin plus infidèles  que le sont les femmes mariées

-         Il n y a de ville pour ne pas dire de quartier qui ne compte pas son « Hhta » (gay).

Pour clore cette chronique, je me permets de poser une simple question à ces messieurs qui interdisent que les artistes femmes, chanteuses et danseuses exercent leur métier.

Permettez-vous à leurs épouses et filles de danser et chanter chez vous ?

Si c’est non ; est-ce que c’est par peur de perdre votre retenue et votre self-control ?

Si c’est oui ; pourquoi alors ne regardez-vous pas ces artistes femmes comme vous le faites pour les membres de vos familles ?

Et si vous n’arrivez pas à comprendre pourquoi ; Un coach saura vous prodiguer des conseils mieux que moi!

Ainsi va Ghriss

Agadir le 23/08/2014

[Retour]