[Retour Ó la liste]


Pour une nouvelle strat├ęgie en Palestine le 09/08/2014 à 06h43

 Croyez-vous que les dirigeants israéliens attaqueraient Gaza comme ils le font aujourd’hui si Saddam,  Kadhafi pour ne citer que ces deux ex dirigeants arabes étaient encore en vie et au pouvoir ? 

Bien sûr que non !

Je ne dis pas ça pour défendre ces deux personnes qui avaient trop fauté et qui étaient de vrais dictateurs. Mais c’étaient des dirigeants  qui faisaient peur à Israël parce qu’ils étaient incontrôlables et n'en faisaient qu’à leurs têtes.

L’actualité et ce qui s’est passé à Gaza obligent, je vais encore une fois revenir sur l’affaire palestinienne qui a débuté alors que je n’étais âgé que d’une année. Ce qui revient à dire que j’ai grandi avec elle, même si je n’ai vraiment commencé à m’y intéresser qu’après la guerre des six jours en 1967.

Alors comme dirait l’autre par «ancienneté» j’ai fini non seulement par être au courant et suivre ce qui arrive et se trame dans cette région du Moyen-Orient, mais j’ai commencé à chercher pour comprendre, les raisons des échecs  et des défaites successives des arabes.

Je vais essayer au risque de me tromper (comme ça m’arrive souvent), de vous faire part de ma réflexion à ce sujet.

Si on considère que ce sont les européens avec l’appui des américains qui ont créé l’Etat d’Israël pour se rattraper ou compenser ce que les juifs européens ont subit de la part des nazis avec quelquefois la complicité de ces mêmes européens, Il ne faut pas s’étonner de voir ces mêmes européens soutenir sans réserve l’entité qu’ils ont créée.

Donc ne soyons pas dupes à croire que les européens et les américains vont lâcher Israël ou vont le laisser se faire battre par les arabes ! Cette possibilité abandons la.  Car chaque confrontation. avec l’armée israélienne ressemblera à une morsure que vous ferez  à un chameau qui vous écrase!

Faut-il donc se résigner et baisser les bras ?

Non plus !

Ce qu’il faut faire à mon avis, c’est que les arabes abandonnent leur stratégie guerrière qui depuis plus de soixante ans n’a rien donné. Il faut qu’ils adoptent une stratégie plus intelligente qui consiste à agir à l’intérieur même de la société israélienne.

Jusqu’à aujourd’hui tous les arabes pour ne pas dire tous les musulmans mettent tous les israéliens sans distinction dans le même sac qu’ils soient juifs, chrétiens, musulmans ou sionistes. Or 20% de la population d’Israël n’est pas juive. Elle est composée de musulmans et de chrétiens !

Et puis les 80% de juifs que compte la population d’Israël ne sont pas tous sionistes. Elle comporte des démocrates, des militants de gauches et des religieux qui sont contre l’occupation des territoires palestiniens et qui militent pour une paix juste et pour la création d’un état palestinien.

                                                                                                                                   ue

Les pays arabes n’ont jamais essayé d’approcher et encore moins d’aider ces antisionistes qui s’opposent à la politique de leur gouvernement.

Je reste convaincu, que le levier que représentent ces israéliens peut être plus efficace que les palabres creux des dirigeants arabes dont beaucoup préfèrent que le statuquo de la situation demeure. L’affaire palestinienne reste  pour eux un trop plein et une soupape qui permet de canaliser et d’évacuer le mécontentement de leurs peuples.

La question que je pose est la suivante : Pourquoi les pays arabes n’essaient-ils pas d’approcher et d’aider les israéliens qui s’opposent à la politique raciste et extrême-droitière du gouvernement de Netanyahou ?

Je continue à croire que pour Israël le changement ne peut venir que de l’intérieur ! Aux dirigeants arabes et aux sociétés civiles d’agir dans ce sens mêmes si certaines têtes brûlées qui ne voient pas plus loin que leurs bouts de nez, vous  taxeront d’être pour la normalisation  avec les israéliens !  Mais au fait, de quels israéliens s’agit-il ?

Ainsi va Ghriss

Agadir le 09/08/2014

[Retour]