[Retour la liste]


Discorde autour de l'apparition du croissant le 13/07/2013 à 14h32

J’ai cru comprendre que le soleil se lève toujours à l’est et que l’apparition de la nouvelle lune, même si elle s’observe du côté ouest du ciel, c’est aux pays de l’est qu’elle est vue en premier. Si c’est le cas, comment expliquer que les musulmans de France et des Etats-Unis aient commencé le jeûne avant les pays islamiques du Golf ?

Doit-on se baser sur des calculs astrologiques pour fixer l’apparition de la nouvelle lune ou doit-on se conformer au texte coranique et ne jeuner qu’après l’observation visuelle du croissant ?

Dans ce second cas, doit-on tenir compte des frontières qui séparent les Etats et qui sont souvent le fruit de sécession et de conflits, ou considérer que la Ouma musulmane est la même partout et que l’observation de la lune là où elle est faite concerne tout le monde musulman ?

Je suis un novice dans la matière, mais cela ne m’empêche pas d’essayer de comprendre et de donner mon avis quitte à ce que je sois repris et corrigé par quelqu’un de plus compétant en la matière.

Je ne crois pas que le bon sens permet d’avoir deux dates différentes pour un même jour d’une même année ? Et c’est le cas actuellement. Ce jour où j’écris cette chronique correspond au Maroc au samedi 4 Ramadan alors qu’en France et aux USA c’est le même samedi mais qui correspond au 5 Ramadan !

Heureusement qu’au temps du prophète ce différent n’existait pas car si c’était le cas on aurait dit ’au Maghreb que le prophète est né un lundi 11 Rabi3 Al Aoul au lieu du lundi 12 Rabi3 Al Aoual.

Si la religion musulmane permet la libre pensée et la tolérance dans sa pratique, je ne pense pas qu’elle permet aussi la remise en question de certains fondamentaux, qui risquent de semer la confusion dans de nombreux esprits.

Je commence à regretter le temps où tout était simple. On nous disait que les cinq piliers de l’Islam sont la Chahada (Profession de foi), la Prière, la Charité, le Jeûne et le Haj pour ceux qui peuvent le faire !

, et point barre !

Alors que la compréhension du texte doit nous simplifier les choses, les différentes interprétations des différents Oulama font diversion et sèment le doute chez de nombreuses personnes.

Il n’est jamais été dit que s’habiller en Afghan ou porter une longue barbe fait le bon musulman.

Mais si rien n’est fait pour unifier la Ouma, notre religion qui est une religion de tolérance de fraternité et d’amour risque de se diviser encore un peu plus et pourquoi pas se faire accaparer  par des extrémistes.  

C’est dans des confusions et dans des incertitudes que naissent des interprétations erronées et des amalgames

Ainsi va Ghriss

Goulmima le 13/07/2013

 

[Retour]