[Retour la liste]


Madiba est-il le Mandela que nous aimions ? le 29/06/2013 à 10h28

Si on dit que l'amitié  se cultive, c'est peut etre vrai lorsqu'il s'agit d'une amitié entre les humains. entre les pays, les intérêts et surtout les interets géopolitiques prennent le dessus sur toutes les considérations.

nous constatons malheureusement chaque jour cet état de fait qui ne cesse d'affecter  les relations entre états.
L'état de santé de Madiba  (Nelson Mandela) qui vit peut être ses derniers moments dans ce monde me fait rappeler les temps ou le Maroc fut un sanctuaire pour l' ANC qui luttait contre l'apartheid et pour l'indépendance de l'Afrique Sud.
Feu Hassan II ne se limitait pas a apporter un soutien moral à l'ANC, mais egalement une assistance matérielle et logistique ainsi qu'une aide financière. Mandela comme les dirigeants algériens non seulement a oublié le sacrifice des marocains pour la  cause de son pays mais il s'est comporté et se comporte toujours en ennemis de notre cause nationale.
Il est vrai qu'entre hommes la relation se caractérise par le sentiment qui vient renforcer cette relation, ce qui fait défaut entre États.
De nombreux soldats qui sont alles prêter main forte a l'armée de Hafed Al Assad sont restés enterrés en Syrie et Ben Bella n'avait pas hesite a retourner contre les soldats marocains les armes que feu Mohamed V leur avait donnes pour lutter pour l'indepemdance de l'Algerir. en retour le dirigeant syrien était avec Feus Boumedienne et Kadhafi les premiers a apporter leur soutien aux séparatistes du Polisario.
C'est ce genre d'ingratitude qui a chaque fois que ca me traverse la tête me fait réciter la prière d'un calif qui avait dit: Dieu protége-moi de mes amis, quant à mes ennemis, je saurais m'en occuper et comme dit l'adage arabe: اتقي شر من أحسنت اليه
Ainsi va Ghriss
Jbel Siroua le 29/06/2013

 

 

[Retour]