[Retour la liste]


Isreal entre le bendir et l'amalgame le 09/02/2013 à 12h41

Ne vous tracassez pas la tête à chercher à comprendre ce que signifie le titre que j’ai choisi pour la chronique de cette semaine. Ce n’est qu’un simple jeu de mots.

Cette semaine tout en essayant d’être  concis, je vais changer la présentation de ma chronique. J’essaierais de traiter à chaque fois dans la même chronique trois sujets afin peut être  d’offrir plus de possibilité aux lecteurs du site de participer un peu plus au débat dans la rubrique courrier. J’essaierais de traiter un sujet qui a fait le buzz  au niveau national, un autre relatif à un évènement qui a marqué la scène internationale et puis un sujet d’ordre général.

Pour commencer cette nouvelle expérience, j’ai choisi comme sujets

1 – La déclaration de Benkirane qu'il aurait faite à propos d’Imazighen

2 – L’attaque perpétrée par Israël contre un centre de recherche syrien

3 – Les amalgames dans la société marocaine

Des baroudeurs aux joueurs du bendir !

Commençons donc par la gaffe monstrueuse, qu’aurait faite M. Abdelilah Benkirane   Lundi dernier à propos des Imazighen. Mr Benkirane aurait qualifié les Amazighs  de «joueurs de bendir, adeptes de la frugalité et de la danse… !  (Fahd Yata La Tribune)

Oublie-t-il qu’il est le premier ministre et qu’il représente le gouvernement du Royaume ?

Oublie-t-il le poids que représentent Imazighen dans son propre parti ?

Ou tout simplement cherche-t-il à allumer un feu et à engager le royaume dans un conflit ethnique qui ne peut être qu’une tragédie pour notre pays ?

Si vraiment il s’avère qu’il a effectivement fait une telle déclaration,  tout marocain aimant son pays doit réagir et dénoncer de tels propos !

Il doit retirer sa déclaration et présenter des excuses publiques aux imazighen et à tout le peuple marocain. Lorsqu’on a des responsabilités gouvernementales on doit se débarrasser de son idiologie que le peuple marocain est loin de partager. Il est regrettable de constater que toute une année ne lui a pas suffi pour se débarrasser de son humour « hlayki » qui ne fait plus rire.

 Israël vs Syrie

Il y’a quelques semaines j’ai écrit que la réélection d’Obama pour un deuxième mandat et les résultats des dernières élections israéliennes relanceront les négociations israélo-palestiniennes. Pour moi, et je ne pense pas me tromper, l’attaque de l’aviation israélienne contre les installations militaires syriennes n’ont qu’un seul but, celui d’atténuer la réaction de la droite israélienne lorsque le président Netanyahou annoncera la reprise des négociations. Et comme il sera appelé à faire certaines concessions lors des prochaines négociations, il commence par satisfaire les partis de la droite israélienne en attaquant la Syrie qui vit des problèmes internes et qui ne pourra pas riposter . Demain, il fera valoir devant son opinion publique que s’il fait des concessions c’est sous la pression américaine.

Les prochaines visites annoncées en Israël et en Palestine du nouveau ministre des affaires étrangères Mr Kerry  et du Président Obama ainsi que la réconciliation en cours entre palestiniens qui vont former un gouvernement d’unité nationale pour superviser les prochaines élections aussi bien à Gaza qu’à Ramallah vont dans ce sens et ne sont que des préparatifs à la reprise des négociations.  (wait and see)

 Les amalgames dans la société marocaine.

Certainement que vous avez constaté comme moi les nombreux amalgames que font beaucoup de gens. Même des personnes ayant un niveau scolaire non négligeable ne sont pas à l’abri de ces amalgames qui pour moi ont pour cause un déficit dans le domaine de la culture générale et une insuffisance dans la lecture de journaux, de revues et de magazines.

L’amalgame le plus répandu chez nous est la confusion que font les gens entre, l’arabité et l’Islam ! Pour beaucoup de gens, lorsqu’on est arabe on est musulmans. Ce qui est totalement faux! Il y a des arabes chrétiens (Egypte: 10 à 15 %, Liban (40 à 50 % ), Syrie (10 %), Jordanie (5 %), Palestine (5%), Irak (3%)! Quant à ces arabes musulmans, ils ne représentent  que (20 à 25 %) de tous les musulmans. Les Imazighen, les Turcs, les Perses  les Kurdes, les Druzes, les malaisiens, indonésiens, nigérians et bien d’autres peuples sont musulmans et non arabes !

Un ami à moi n’a pas pu cacher sa surprise et surtout sa déception lorsqu’en discutant musique et poésie, je lui ai dit que la grande artiste libanaise Fayrouz est une arabe chrétienne et que Omar Khyam est un musulman perse et non arabe !

A propos, pourquoi ce n’est qu’en dernières années qu’on parle plus ethnies et religions ? Serions-nous moins tolérants que l’étaient nos ancêtres ?

Ainsi va Ghriss

Washington le 09/02/2013

[Retour]