[Retour à la liste]


Ne touchez pas à nos mausolées ! le 20/10/2012 à 16h19

IL y a quelques-mois, les milices islamiques qui avaient pris le contrôle du nord du Mali avaient commencé à détruire avec pioches et pelles les mausolées des Marabouts de Tombouctou, de Gao et de toute la région dont-ils ont pris le contrôle.

Tout en m’indignant de cet agissement, je pensais que cet acte qui est perpétré par un groupuscule d’individus qui pensaient pouvoir changer le monde, allait se limiter à cette région où règne le chaos depuis son isolement de sa mère patrie qu’est le Mali.

Le soulèvement des Touaregs dont le but était de crée une entité Amazigh au nord du Mali après s’être vus marginalisés par les autorités maliennes, a ouvert la voie aux fanatiques islamistes qui une fois l’armée malienne chassée de la région par les séparatistes Touaregs, se sont retournés contre ces derniers qu’ils chassèrent à leur tour. Or il s’avère que cet agissement qui consiste à démolir les mausolées de Tombouctou et de cette région malienne sort de ce périmètre malien, pour se répandre dans les pays limitrophes.

Mardi 16 octobre 2012, c’est le sanctuaire de Saïda Aïcha Manoubia, dénommée Lalla Manoubia, qui a été sauvagement saccagé, et son contenu entièrement brûlé. Mais cette fois-ci ce n’est pas au Mali que ça se passe mais en Tunisie ! Et c’est ce qui est inquiétant pour les pays du Maghreb.

Que ça soit en Tunisie, en Algérie ou au Maroc, ces mausolées font partie du paysage et du patrimoine culturel de nos pays.

Il est vrai, qu’une éducation des populations s’avère nécessaire pour que les gens comprennent que personne n’a besoin d’intermédiaires pour prier Dieu et solliciter sa bénédiction. Mais pourquoi ces destructeurs de mausolées ne s’attachent-ils pas à cette  tâche qui est plus  méritante, au lieu de s’équiper de pioches et de profaner les tombes de ces Marabouts ?

Croient-ils que de tels actes vont faire de sorte que les gens qui fréquentent ces lieux vont s’arrêter de le faire ?

Ils se trompent lourdement ! Des gens du fin fond du pays continuent à évoquer la dimension auguste de Moulay Abdelkader Jilali et à demander son aide alors qu’ils ne savent même pas que ce saint homme (s’il est saint) est enterré  en Iraq ! Comme quoi la destruction d’un mausolée ne résout pas le problème comme ils le pensent.

Moi qui ne crois qu’à la Baraka d’Allah, je n’aimerais pas voir nos ksars sans leurs mausolées. Tant mieux si ceux qui y sont enterrés sont des saints, mais si ce n’est pas le cas,  cela ne me gêne aucunement !

Ce qui me générait c’est de ne plus voir les dômes de ces mausolées qui font partie du paysage de nos localités

Alors saints ou pas saints, il est sain de ne pas toucher à tout ce qui est au sein de notre pays.

La vigilance doit être totale. Il ne faut pas laisser les incendiaires roder autour de nous, ils n’hésiteront pas de nous brûler après avoir brûlé nos Marabouts !

Ainsi va Ghriss

Goulmima le 20/10/2012    

[Retour]