[Retour ą la liste]


Laissez aux abricots le temps de mūrir ! le 21/01/2012 à 05h41

A peine Mr Benkirane a-t-il finit de présenter devant les deux chambres du ârlement le programme de son gouvernement que certains ténors de l’opposition se sont jetés sur l’occasion pour fustiger ce programme et bien sûr l’équipe qui l’a préparé.
 
Ce qui est drôle c’est que les auteurs de ces attaques ont vite oublié que durant des années, ils étaient aux commandes du pays. et que le bon sens voudrait qu’on leur dise pourquoi n’avez-vous pas appliqué ces recommandations lorsque vous étiez au gouvernement ?
 
Reprocher à Benkirane de ne pas appliquer à la lettre le programme sur lequel son parti s’est appuyé durant la campagne électorale, c’est faire preuve d’une mauvaise foi.
 
Primo, Le PJD n’a pas la majorité au parlement pour pouvoir n’appliquer que son programme. Il est obligé de tenir compte de certains points des programmes des partis qui font partie de la coalition gouvernementale.
 
Secundo, on n’efface pas d’un coup de main un passif cumulé durant plusieurs années par les gouvernements qui se sont succédés et qui sont responsables de la situation que vit aujourd’hui notre pays.
 
Notre pays est à l’image d’une tête de teigneux. Il saigne là où on le touche. Entre le social, la justice, l’habitat, les libertés, et l’économie, Je trouve que c’est courageux et ambitieux d’annoncer des objectifs tels que :.
 
-      Un taux de croissance de 5,5%.
 
-      La maîtrise de l'inflation autour de 2%.
 
-     La réduction du taux de chômage à 8%  en créant 300 000 emplois par an !.
 
-      …etc.
 
Ces objectifs quantitatifs vont en parallèle avec des objectifs qualitatifs qui ne sont pas des moindres. Et je me contenterais de n’en citer que quelques uns :
 
-      Lutte contre la corruption .
 
-      Réduction des inégalités sociales.
 
-      Moralisation de l’administration.
 
-      Réforme de la justice.
 
-      Amélioration des services de santé.
 
-      … etc..
 
Les septiques se demandent si le gouvernement de Mr Benkrane va avoir les moyens et les mécanismes politiques adéquats pour réaliser tous les objectifs cités dans son programme ?.
 
Si le Chef du gouvernementse fixe ces objectifs, c’est qu’il a repéré des niches qui lui permettront de le réaliser !.
 
Pour lui, je croise les doigts, même si j’ai pris l’engagement de me laisser pousser et la barbe et les moustaches s’il réussit son challenge !.
 
En attendant, laissons aux abricots le temps de mûrir et ce n’est qu’après, qu’on pourra dire que la confiture d’Abdelillah est sucrée ou amère ! 

Ainsi va Ghriss

Casablanca le 21/01/2012

[Retour]