[Retour à la liste]


Le peuple doit être au rendez-vous ! le 12/03/2011 à 08h42

La révision de la constitution que vient d’annoncer Sa Majesté le roi dans son discours est tellement importante pour notre pays qu’il faut tout entreprendre pour réussir cette  révolution constitutionnelle.
Je ne vais pas revenir sur tout ce que Sa Majesté le roi a déclaré dans son discours, vous l’avez tous écouté et lu et relu pour certains. Ce que je veux tout simplement dire, c’est que la balle va être dans le camp du peuple si elle ne l’est pas déjà, à commencer par le camp des membres de la commission chargée de la révision de la constitution. N’oublions pas que le roi avait dit qu’il veut une révision globale ! Donc pas de Tarqqa3 et pas de rustines, il faut aller au fond des choses et élaborer une constitution qui doit non seulement être en phase avec notre temps mais anticiper sur l’évolution future du royaume.
Le peuple dans sa globalité a accueilli favorablement le discours royal même si quelques irréductibles continuent leur surenchére. Ces personnes « jamais contentes » qui même si le verre est plein ou presque, continueront à dire qu'il est à moitié vide!

Il est aussi vrai que beaucoup de marocains auraient aimé voir le souverain démettre l’équipe d’Abbas de sa charge gouvernementale. Personnellement, je pense qu'un remaniement ministériel ne va pas tarder. Lorsque Sa Majesté le roi a  déclaré dans son discours que l’ancienne constitution restera valable jusqu'à l’élaboration et l’adoption par référendum de la nouvelle, moi qui n’ai rien d’un politologue, je crois comprendre que les jours de l’actuel premier ministre et de son gouvernement sont comptés. Car conformément à la constitution toujours en vigueur Sa Majesté peut à tout moment comme avant nommer un nouveau premier ministre pour former un nouveau gouvernement.  Mais bon,"wait and see" dit le dicton anglo-saxon !

 Je ne vais pas clore cette chronique sans dire un mot sur le drame libyen et ce qui se passe dans ce pays de l'Afrique du nord et de Tamazgha.
J’aurais aimé que les Nations Unies et l’Otan ne trainent pas trop le pas dans leur décision d'intervenir militairement dans ce pays.
Pourquoi attendre que Kadhafi et ses fils mettent toute la Libye en feu pour le faire ?
Le droit d’intervention que les Usa avaient utilisé contre Sadam pour le guerroyer dans son pays, se justifie plus contre Kadhafi qui massacre son peuple, que pour Sadam qui lui ne tuait pas les irakien.
Tous les pays sont unanimes à exiger le départ du colonel. La majorité de son peuple le rejette et demande à ce qu’il parte sans délai.
Pourquoi tardent-ils à aider ce peuple qui affronte les chars et les avions de Maamar avec des kalachnikovs et des fusils datant de la seconde guerre mondiale. J’ai croyais que les l’Otan, que la France et que les Etats Unis vont joindre l’acte à la parole en débarquant des armes et des munitions à Benghazi pour que les insurgés puissent se battre à armes égales contre les milices de Kadhafi. Jusqu’à aujourd’hui, ce n’est pas le cas et je le déplore.

Attendons voir ce que vont décider les arabes aujourd'hui. Vont-ils à défaut d’intervenir directement pour aider le peuple libyen, donner le feu vert à l’Onu et à l’Otan de le faire, et démentir ainsi pour une la première fois, l’adage qui leur colle à la peau et qui dit:
« Les arabes se sont mis d’accord pour ne jamais se mettre d’accord » ?

 

Ainsi va Ghriss!

Agadir le 12/03/2011

[Retour]