[Retour la liste]


NON A LA FOLKLORISATION DE NOTRE CULTURE le 26/12/2009 à 11h27

Doit-on rester sans réaction à ce phénomène qui dure depuis longtemps et qui consiste à réduire nos artistes poètes en de simples amuseurs folkloriques ?
Ne devrait-on pas reconsidérer notre appréciation envers ces hommes et ces femmes qui jadis, par leurs poésies informaient et éduquaient les gens ?
Doit-on substituer le sens et les messages véhiculés par la poésie à travers les paroles d’une Tamdiazte par des « Harrak mouzzoune » et par des prestations de danseuses aussi belles qu’elles soient ?
Au lieu d’encourager nos Inchaden et Imedyazen à plus de recherche dans l’élaboration de leurs textes, nous les poussons à aller dénicher de belles danseuses qui amuseraient l’assistance.
Ainsi, sans nous rendre compte, nous folklorisons notre culture ! et nous lui ôtons toutes ses lettres de noblesse !
Aussi, je lance un appel à tous Imazighen soucieux de la sauvegarde de notre culture, pour la création d’une association qui pourrait être : Association des Amis d’Imedyazen et d’Inachaden (A.A.I.I.) ou A2.I2 qui prendrait en charge ce phénomène et qui réfléchirait sur des actions correctives à entreprendre pour redresser la situation.
L’intervention de l’IRCAM, qui fait déjà beaucoup de choses pour notre langue, serait plus qu’appréciée. Par ce billet je lui lance un appel !

[Retour]