[Retour la liste]


LOIN DES YEUX, PRES DU COEUR ! le 06/11/2010 à 10h49

Me trouvant aux usa au moment de l'écriture de cette chronique, ca serait une indélicatesse de ma part de ne pas dire quelques mots sur ce grand pays d'autant plus qu'il vient de connaître les élections de la mi-mandat du président Barack Obama. Je m'attendait a ce que la défaite soit plus sévère car aussi social qu'il soit, l'américain a le capitalisme dans la peau et ne se séparera jamais de son individualisme, ce qui ne va pas dire qu'il n'est pas social. Je pense même que c'est son penchant vers le social qui l'a éloigné du socialisme. Obama a donc deux années devant lui pour se racheter. Il a sauvé le capitalisme américain de la faillite et les banques n'ont pas trop souffert de la dernière crise, mais les américains attendent plus de lui Ils attendent une reprise plus forte et plus rapide de leur économie et la création d'emplois pour leurs nombreux chômeurs. Ils réclament la réduction des dépenses publiques et le retour aux baisses d'impôts voilà ce que demandent les américains. Par ces quelques lignes, je termine mon petit mot à l'adresse de mon pays hôte..
Aussi propre que soit une ville, aussi larges que soient ses boulevards et ses rues rien ne vaut les petits sentiers de mon village et l'odeur que dégage sa terre lorsqu'elle est mouillée par une pluie fine et bienfaitrice. Et puis le strident bruit des sirènes des ambulances ou le grincement des freins d'un poids lourd n'ont rien de comparable avec le braiment d'un âne ou le meuglement d'une vache. Il suffit que vous vous absentiez quelques jours de votre petit patelin pour que vous ressentiez l'envie de le retrouver. Tamazirte est à l'image d'une mère, et pour chaque personne, sa mère est la meilleure de toutes les mères. Voilà une petite introduction pour quelqu'un qui commence à ressentir un manque de son bled

Parlant du bled, la transition est toute trouvée,puisque je vais encore une fois relater les insuffisances dont souffre ma contrée. Les attentes sont nombreuses et vous les connaissez aussi bien que moi. Mais je me limiterais à n'en citer que trois qui me semblent urgentes et que je me suis promis de rappeler autant de fois qu'il le faudra. Car Goulmima n'a pas bénéficié elle en tant que localité de l'opération initiée par l'Instance Équité et Réconciliation (IER). Les personnes ont été certes indemnisées, mais la localité qui a été durant plusieurs décennies marginalisée n'a bénéficié d'aucune mise à niveau pour rattraper le retard enregistré durant les années de plomb. La visite royale de l'année passée a ressuscité beaucoup d'espoir chez les habitants qui attendent le démarrage d'un vrai programme de mise à niveau de leur village.Pour ce qui est de ces attentes, je citerais:.
- La construction d'un barrage sur oued Ghriss.
- L'équipement de la ville d'un réseau d'assainissement .
- Le désenclavement de certaines localités de la région..
La construction d'un barrage sur oued Ghriss qui à l'instar du barrage de Ouarzazat dont Sa Majesté le roi a donné le coup d'envoi des travaux la semaine passée, un barrage sur le Ghriss permettra la mise en valeur de plusieurs milliers d'hectares de terre arable allant de Tadighouste à Fezna et mettra à l'abri les populations et leurs bien des crues dévastatrices de l'oued. Chaque année des dizaines d'hectares de terre cultivée sont emportés par les crues, rendant vains tout le labeur et tous les espoirs des pauvres paysans. Le barrage sur le Ghriss permettra aussi d'assurer l'alimentation en eau potable de toutes les localités qui sont en aval de la vallée..
Le traitement des eaux usées. Comme je l'ai .déjà dit et écrit, la règle voudrait qu'à chaque fois qu'une conduite d'eau potable pénètre dans une maison, une autre conduite d'eau usée en sorte. Or de nombreuses maisons si ce n'est pas des quartiers tout entier ne sont pas reliés au réseau d'assainissement. Les eaux usées sont rejetées dans des puits perdus qui par infiltration finiront par atteindre la nappe phréatique. Et on oublie que l'eau de nos sources et des robinets que nous buvons est pompée de cette nappe que nous polluons! Qu'adviendra-t-il, si demain l'eau qui jaillit de nos sources ou qui coule de nos robinets sente mauvais ? Ce scenario cauchemardesque n'est pas à écarter si nous continuons à polluer notre nappe! .
Le désenclavement des localités de Taltfraoute, Tizirte, Ait Wachhou, Idelsen . Tana, Wawmikerte et d'autres localités sont encore enclavées et ne disposent pas de routes carrossables, limitant pour ne pas dire réduisant à zéro la chance des enfants de ces localités à bénéficier d'une scolarisation normale. Et aux malades la possibilité d'être évacuées en cas d'urgence vers un hôpital.

Je ne désespère pas qu'un jour, nous serons nombreux à aller assister et fêter le démarrage des travaux de construction d'un barrage sur le Ghriss. En attendant ce grand jour ayons tous une pensée pour ces petits écoliers d'idelsen qui n'ont qu'une seule classe de cours pour tous les niveaux.

Ainsi va Ghriss

Washington le 06/11/2010

[Retour]