[Retour la liste]


QUI A UN TOIT DE VERRE NE JETTE PAS DE PIERRES CHEZ SON VOISIN ! le 10/06/2010 à 21h00

Je ne me rappelle pas des circonstances qui avaient fait dire à notre souverain défunt Hassan II ce proverbe québécois  que j’ai choisi comme titre de la chronique de cette semaine.

Mais ce dicton s’applique à ce qui s’est passé cette semaine à  Genève, lors de la 14ème session du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU (CDH), le représentant de l’Algérie voisine n’a trouvé mieux que de fustiger le Maroc en lui reprochant le non respect des droits de l’homme dans nos provinces du sud.

Le diplomate algérien croit voir une bosse sur le dos d’un cheval et ne voit pas lui le chameau la grosse bosse qui se dresse sur son dos.

S’il faut être le défenseur des droits de l’homme comme il le prétend pourquoi son gouvernement, n’accorde-t-il pas ces droits au peuple amazigh Kabyle qui depuis des années réclame un referendum pour une autonomie de la Kabylie ?

Le diplomate était-il de mauvaise foi au point ou il voit le cil dans l’œil de son voisin sans voir la poutre qui traverse son œil ?

Jouer avec du feu finit par bruler celui qui jongle avec !

Et si les dirigeants algériens ne saisissent pas le sens de réplique marocaine faite à leur représentant à Genève, pourquoi ne pas appliquer le fameux principe de la réciprocité cher à nos amis algériens en reconnaissant le gouvernement que vient de former Ferhat Mehenni, président du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) qui n’a pas hésiter à mettre en place un gouvernement provisoire pour permettre aux Kabyles victimes de la marginalisation politique et linguistique de prendre en charge leur propre destin.

Ainsi ils auront chez eux notre Mohamed Abdelaziz lmarrakchi et nous aurons chez-nous leur Ferhat Mhenni

Œil pour œil dit la bible ! Mais notre diplomatie aura-t-elle le courage d’appliquer cette citation biblique ?

A Fassi fihri et à ses diplomates de nous rassurer que l’intervention de notre diplomate à Genève n’est point un coup de bluff !

Ainsi va Ghriss

Fes le 10/06/2010

[Retour]