[Retour la liste]


LA BOSSE DU DROMADAIRE ! le 26/12/2009 à 19h17

Qui parmi les marocains petits et grands qui le dimanche passé n'as pas été déçu par la prestation de notre équipe nationale de football ?
La déception se lisait sur tous les visages et nous avions tous du mal à contenir notre colère envers les joueurs de notre équipe; car être éliminés de la coupe du monde et de la coupe d'Afrique et surtout perdre à domicile devant le Cameroun est une humiliation suivie d'une bonne gifle.
Mais, car il y a toujours un mais (celui qui a inventé ce mot est un vrai champion), si nous prenons un peu de recule et si nous essayons de mettre de coté notre patriotisme qui dans ce cas précis nous a aveuglés pour regarder et analyser avec objectivité la situation de notre  football, nous ne pouvons nous attendre  qu'à ce résultat !
Et pour cause, l'équipe de foot en fin de compte n'est qu'une équipe à l'image de toutes les autres équipes de notre pays !
vous avez deux ou trois éléments qui brillent et qui prennent au sérieux leur mission et puis le reste, walou, de vrais canards boiteux !
Pourquoi  voulez vous que l'équipe de foot soit ce que ne sont pas les équipes  de la justice, de la sante, de l'enseignement  et de tous les autres départements. Là aussi des matches se jouent contre la pauvreté, l'injustice, la précarité, la maladie, l'illettrisme, la corruption, l'incompétence etc. Et là également vous avez des "joueurs" qui non seulement jouent mal, mais qui vendent le match !
La différence avec le foot, c'est qu'au football le match se joue en 90 minutes et vous connaissez le résultat juste apres, alors que dans les autres domaines la partie se joue en décennies et en générations et les dégâts n'apparaissent que tardivement.
 
j'ai souri ou plutôt dit "Allah in3all li ma yahchem" lorsque j'ai entendu une personne connue pour être un vrai flémard dans son travail, insulter et crier son indignation apres la défaite des nos joueurs qu'il a qualifiés de "chats de l'Atlas", oubliant que si on appliquait ce genre de qualificatifs à ceux ne réussissent pas leurs missions, on l'aurait qualifié de "raton du désert" !
 
Notre comportement ressemble à celui du dromadaire qui ne voit que la bosse de l'autre et qui en rit (je ne sais pas si les dromadaires ricanent ou pas !), mais il est temps de leur montrer comment se servir d'un miroir. et là je suis certainement que leur rire ne sera que jaune !
 
je n'essaie pas de défendre les joueurs qui doivent être plus affectés que nous, mais de dire que nous ne récoltons que ce que nous avons semé. le tâtonnement, l'improvisation et les décisions hâtives, n'ont plus leur place et ne peuvent conduire qu'à des résultats catastrophiques comme celui que notre équipe vient de connaitre,
Notre ère est celle de la réflexion, de la préparation, et de l'action. Atteindre un but fait appel à  la définition puis à l'application d'une stratégie bien réfléchie et c'est ce qui manque dans de nombreux domaines.
Naviguer à vue, c'était bien avant Christophe Colomb. En son temps déjà, on se servait d'un sextant pour s'assurer qu'on avait pris le bon cap !  
 
Pour terminer, je dirais que ce que je crains, c'est la perte du grand match dont nous sommes tous joueurs et acteurs, quant au football, les solutions correctives existent et la situation peut être redressée.  
G'dgh itna ouri tawy ouroukou !
 
Ainsi va Ghriss
Goulmima, le 21/11/2009

[Retour]