[Retour la liste]


POUR UNE ACTION CITOYENNE ! le 26/12/2009 à 19h14

Dans l'une de mes précédentes chroniques j'ai soulevé le niveau de nos étudiants qui ne cesse de dégringoler d'année en année.
Les parents qui ont les moyens ont compris le phénomène depuis un moment et ont tourné le dos à l'enseignement public. Leurs enfants sont scolarisés dans des institutions privées, couteuses mais qui assurent un enseignement de qualité.
Je ne montre pas du doigt mes amis du corps enseignant qui même, s'ils sont animés de bonne volonté ne peuvent rien faire face à  la démission généralisée de l'ensemble des intervenants dans le domaine de l'enseignement, Un domaine pourtant vital pour notre pays et pour l'avenir de nos enfants.
L'absentéisme, l'indiscipline, le copiage, ne sont plus sanctionnés comme ils l'étaient avant. Je dirait même qu'ils sont souvent tolérés. La largesse de l'attribution des notes par certains enseignants est connue aussi bien des étudiants que de leurs collègues.
Tout le monde ferme les yeux même si on sait qu'en fin de compte nos étudiants, une fois arrivés a l'université,  paieront le prix fort de ce laxisme.
Actuellement, un bac avec mention passable ou assez bien n'ouvre que les portes de la faculté et ne permet pas d'accéder aux écoles qui sont bien cotées.
Si vous ajoutez à cet handicap, le fait que nos étudiants n'habitent pas des villes qui disposent de centres culturels et de maisons d'étudiants qui leur permettent de savoir communiquer et d'avoir un minimum de connaissances générales leur chances de réussir un entretien ou un examen oral sont  faibles par rapport aux étudiants des grandes villes.
Je pense que la société civile ne doit pas rester sans réaction devant cette situation. Les Associations des parents d'élèves semblent ignorer la gravité de la situation.  Nos étudiants en terminales en besoin d'être encadrés.  Des cours de soutien doivent être assurés pour les classes de terminales si nous voulons les voir demain réussir avec mention leur bac.
Aussi ai-je pensé initier une action qui consiste à apporter une assistance aux  étudiants en terminales scientifiques afin qu'ils réussissent leur bac avec une mention très bien ou bien.
Je projette trouver un local qui serait aménagé en une salle multifonctionnelle qui pourrait servir de bibliothèque et de salle de révision pour les écoliers et les collégiens, mais aussi de salle de cours de soutien en maths et physique pour les étudiants des classes terminales.
l'organisation pourrait être faite de la façon suivante
 - Lundi de 17h à 19h cours de Maths
 - Mardi de 17h à 19h cours de Physique
 - Mercredi de 17h à 19h cours de Communication, de connaissances générales et de Marketing.
 - Jeudi de 17h à 19h cours de Maths
 - Vendredi de 17h à 19h cours de Physique
Les après-midi des samedis seront réservées aux jeunes qui viendront consulter les livres et les documents qui seront mis à  leur disposition à  la bibliothèque. Le local pourra aussi servir de salle de réunions et de projections,
 
Pour réaliser cette action qui peut servir d'essai et dont nous ferons une évaluation à la fin de l'année apres l'examen du bac, il reste à trouver un ou deux profs volontaires et bénévoles de maths et de physique qui accepteraient d'assurer deux ou quatre heures de cours par semaine. Moi même, j'assurerai les cours des mercredis soirs.
Les frais d'aménagement du local, et l'acquisition des tables et des chaises seront pris en charge par un bienfaiteur, l'Association Arraw n'Ghriss fournira pour la bibliothèque les livres et les documents.
D'autres personnes peut être penseront à mettre à la dispositions des jeunes leurs encyclopédies qui sont rangées comme décor dans des vitrines et que personne ne consulte !
 
Cette action qui peut démarrer début janvier et se terminer fin juin pour les cours de soutien, pourrait en cas de succès servir d'exemple à  suivre à d'autres ksars et d'autres localités l'année suivante.
 
Il est vrai que l'idée même si elle se concrétise ne sera qu'une petite rustine de plus sur une vieille chambre que représente l'état de l'enseignement dans notre région mais si pour une quelconque raison elle ne se concrétise pas, elle aura  le mérite d'être pensée et proposée !
 
Ainsi va Ghriss
Agadir le 17/10/2009

[Retour]