[Retour la liste]


TOUTES NOS DECEPTIONS NOUS VIENNENT DE LEST ! le 26/12/2009 à 19h08

Le 03 mars 1986, feu Hassan II, affirmait, ce jour-là : " Le Maroc est un arbre dont les racines plongent en Afrique et qui respire par ses feuilles en Europe. "
Je me souviens de la joie que j’avais éprouvé ce jour, me disant enfin on a compris qu’à part l’islam, tout ce qui nous vient de l’est est mauvais.
Notre pays ne s’est jamais vu trahir par ses voisins de l’Afrique sud sahélienne ou d'Europe. A chaque fois qu’un pays de l’Afrique noire nous tourne le dos, nous trouvons que c’est un pays arabe  de l’est qui est derrière sa magouille.
Que de tentatives de renversement de régime et de déstabilisation du pays ont été pensés et téléguidées de nos voisins arabes !
Du temps du président Assad qui avait vite oublié le sang des soldats marocains qui avait coulé sur les monts du Golan, jusqu'au temps de Nasser qui avait envoyé ses généraux faire de l’espionnage au dessus du Maroc et qui avaient été fait prisonniers dans le sud-est de notre pays.
Meme nos voisins immédiats dont l'actuel président a oublie le pays de sa naissance , de son enfance et de sa jeunesse.
Le pays qui a servi à lui et à ses compagnons du groupe d’Oujda de base arrière dans la lutte pour l’indépendance de son pays
Quant au colonel Kadhafi, lui on dirait qu'il est de Moulay Yacoub, ( ha skhoune, ha lbard ) à volonté. Il souffle le chaud et le froid et tourne comme une girouette  selon la direction du vent de la circonstance.
Rien que cette semaine, alors qu’un détachement de notre armée participait au défilé organisé lors de la célébration de l’anniversaire de la prise du pouvoir par Maamar Kadhafi, ce dernier ne s’est pas gèné d’inviter le président de la RASD à ces festivités auxquelles assistaient de nombreux chefs d'Etats.
Moi, homme de la rue et simple citoyen marocain, je considère que cet acte est une insulte envers mon pays et envers son peuple, d'autant plus que ce n’est pas le premier coup de poignard dans le dos que le leader libyen nos assène !
Vous allez voir la suite, le colonel trouvera mille excuses pour expliquer son forfait et justifier l'injustifiable et nous, comme d'habitude, nous allons encore une fois passer l’éponge comme si de rien n’est fait.
 
Sérieusement, qu’est-ce que notre pays a gagné de notre appartenance au monde Arabe, si ce n’est que déceptions et trahisons de tous les genres ?
Les arabes qui nous aiment prennent notre pays pour leur lieu de défoulement et viennent nous humilier avec leurs pétrodollar en se payant l’honneurs de nos concitoyennes.
Ceux qui ne nous portent pas dans leurs et cœurs et qui nous détestent ne cessent de fomenter des coups tordus contre notre pays !
 
Pourquoi continue-t-on à tendre la joue à ceux qui ne cessent de nous gifler ?
Pourquoi nous n’avons pas mis en application la citation de feu  Hassan II en nous approchons plus de l’Europe et des pays du sahel ?
N'oublions pas que si notre pays a pu résister aux turcs et aux diverses tentatives d’occupations européennes c’est parce qu’il a su garder sa spécificité d’être un pays ou l’Arabité, l’Amazighité et la Négritude se conjuguaient pour faire face à toute ingérence étrangère et à toute menace d'où qu'elle vienne.
Le Maroc est à l’image d’un homme dont le corps. est protégé par trois habits, lui ôter ces deux habits que constituent Amazighité et la Négritude ne fera que l’exposer à une grippe qui l’affaiblira et le rendra fragile et vulnérable.
C’est ce que devraient comprendre celui qui voulait transformer Ifrane en Yefrane et celui qui a remplacé « Tizi n’Taghoumte » par Faj Talghoumte » en attendant de remplacer « Talghoumte par Naqa ! Celui-là même qui porte un nom qui fait référence à au pays de feu Saddam.
Au lieu de faire des efforts pour apprendre Tamazighte avec tout ce qu’elle comprend comme richesse culturelle, certains marocains font tout pour l’éradiquer et imposer au peuple la langue  Arabe classique qui comble de l'ironie, n'est même pas parlée par les arabes eux même !
 
Même si certains pensaient en 1986 que la déclaration de feu Hassan II n'avait pour but que de gagner la sympathie des européens, je pense que le défunt roi pensait déjà lui à la manière de se dégager des chamailleries arabo-arabes et de leurs querelles qui ne se terminent pas.
 
Il faut reconsidérer la citation de feu Hassan II et comprendre que notre pays et comme un arbre, il ne se développera  que s’il se nourrit  par ses racines africaines et respire par ses branches et ses feuilles européennes.
Le panarabisme et le nationalisme arabe ont comme le communisme et les autres doctrines éphémères  montré leurs limites,
Le temps des illusions est derrière nous, continuer à croire aux mirages est utopique.
.
Ainsi va Ghriss
Goulmima le 12/09/2009

[Retour]