[Retour la liste]


ISRAEL LE FAIT A LA MANIERE DES CHATS ! le 26/12/2009 à 18h58

Cette semaine, c’est le break sur Ghriss et ses nombreux problèmes. La rubrique « Da zglgh ar sighigh » préfère laisser la place aux candidats des élections du 12 juin pour faire connaitre leurs programmes et les solutions qu’ils pensent apporter aux nombreuses attentes des populations.
Raison pour laquelle je prends mon envol vers le proche orient, ou l’entrée en exercice de la nouvelle équipe gouvernementale d’Israël est entrée en fonction et a pris des risquées d’un joueur de poker, car de nombreux pays du monde sont de plus en plus informés de la réalité des agissements de cet état et commencent à comprendre la tactique israélienne inspirée de ce que font les chats de gouttières.
 
En réponse à la demande des Nations unies et de Barack Obama pour geler la colonisation des terres palestiniennes en Cisjordanie, un membre du gouvernement israélien affirme,  que son pays "n'acceptera en aucune façon que la colonisation légale soit gelée". "Le gouvernement défendra les intérêts vitaux de l’état d’Israël a maintenu le ministre des transports qui est un proche de Netanyahou.
Ainsi donc l’état d’Israël malgré les déclaration du secrétaire général des nations unies maintient son cap d’occupation des terres arabes et d’en chasser les propriétaires sans tenir compte des recommandations de l’Onu et même de ses amis.
Leur arrogance qui peut un jour être la cause de leur perte va jusqu'à taxer  d’antisémitisme toute personne  qui oserait critiquer ou tenir des propos qui ne vont pas dans le sens souhaité par les  israélien. Toute personne qui ose critiquer les agissements de cet état est taxée d’antisémite, quel que soit son sa fonction, son pays ou son statut social.
Dieudonné, l’artiste et humoriste français a beau expliquer que l’antisionisme est diffèrent de l’antisémitisme, rien a faire, pour le lobby juif c’est kif kif !
 
Vous vous souvenez tous de la mobilisation du monde lorsque Saddam avait occupé les terres Koweïtiennes. L’indignation du monde est allée jusqu'à  déclencher une guerre contre l’occupant irakien et la libération des terres de l’émirat des Sabbah !
 Alors pourquoi deux poids deux mesures me diriez-vous, et pourquoi le monde ne réagit-il pas de la même manière avec Israël ?
La réponse est toute simple, Israël détient au niveau planétaire le quatrième pouvoir que ne détient aucune autre puissance.
Ce pouvoir est celui de l’information !
Déjà durant la guerre des six jours en juin 1967, toutes les radios du monde annonçaient qu’Israël est attaqué par les armées arabes, alors qu’en réalité c’était Israël dans une opération  qu‘il avait qualifiée par la suite de guerre préventive, avait cloue au sol toutes les aviations égyptienne, syrienne et jordanienne !
 
Encore aujourd’hui, tout en étudiant  les possibilités pour bombarder l’Iran, Israël continue de se faire passer aux yeux du monde comme victime des iraniens.
Les dirigeants israéliens depuis la création de ce pays, se comportent comme un chat de gouttières, à chaque fois qu’il est en bonne compagnie avec sa femelle et pour ne pas être dérangé, il pousse des miaulements plaintifs pour faire croire qu’il s’est fait pris dans un piège et qu’il souffre le martyre.
Seulement en ces temps ou l’information ne peut plus être contenue comme on le souhaite certains états et dirigeants, les images et les récits sont en train de mettre à  nu les agissements et les comportements qui jadis se déroulaient  dans l’ombre loin des yeux indiscrets.
 
Je pense que les mondes arabes et musulmans doivent s’impliquer encore plus dans le domaine de l’information et de la communication. C’est en gagnant de bonnes postions dans ces domaines qu’ils auront de fortes chances de gagner des guerres que leurs avions et leurs armées  aussi nombreuses qu’elles étaient ne leur ont jamais permis de gagner.
La traduction du livre saint en différentes langues a permis aux habitants du monde de comprendre que  l’islam est une religion d’amour et de tolérance, loin des faux clichés négatifs véhicules intentionnellement à son sujet.
Les chaines satellitaires arabes doivent communiquer en plusieurs langues étrangères pour mieux faire connaitre la culture et la civilisation musulmane.
Le pouvoir de la communication  dispose d’un champs d’action et d’un échos que les pouvoirs exécutif, législatif ou judiciaire ne possèdent pas.
Faut-il encore que les responsables soient en premier lieu conscients de ce pouvoir et en second lieu sachent en faire un bon usage !
 
Ainsi va Ghriss
Goulmima le 06/06/2009

[Retour]