[Retour la liste]


PLUS HYPOCRITE QUE CA, TU MEURS ! le 26/12/2009 à 18h54

J’aimerais réagir au retrait des pays européens de la conférence sur le racisme tenue a Genève lors du discours du Président iranien. Mais avant que vous lisiez cette chronique, je tiens au préalable à dire deux mots sur l ‘Iran et Israël dont il est question dans ce qui va suivre.
Concernant l’Iran, Contrairement à ce qu’ont pensé de nombreuses personnes les mollahs n’ont pas passé leur temps rien qu’à prier, ils ont développé leurs pays et l’ont imposé en tant que puissance régionale en dépit de l’embargo qui lui est imposé par les USA et les pays européens,

A part la régression dans le domaine des libertés de la femme, je pense que ce pays est devenu incontournable pour toute solution aux différents conflits de la région.
Pour Israël, je dirais tout simplement que de nombreux marocains de confession juive y vivent. Parmi eux de nombreux amis à nos parents, je ne sais pas s’ils sont plus heureux en Israël qu’au Maroc, ils sont les seuls à le savoir, «ahlou Haifa Adra bi chi3abiha »
De nombreux juifs d’Europe ont vécu une période dramatique qui a coûté, la vie dans des conditions inhumaines à de nombreuses personnes de cette communauté. Ne pas reconnaître ce fait, ne serait que de la malhonnêteté intellectuelle. Mais cela n’autorise pas ce peuple à se comporter comme il le fait avec les Palestiniens, qui ne sont pour rien dans ce qu’il a vécu !
Voilà pour le préambule
Comme vous le savez, cette semaine Genève a abrité la conférence dite "Durban II" sur le racisme, de peur qu'elle ne serve de tribune anti israélienne comme l’a été la précédente conférence, cette rencontre a été boycottée par Plusieurs pays, dont les Etats-Unis, le Canada et Israël,

Jusque la je dirais que de nombreuses personnes le savait à l’avance, mais ce qui a surpris c’est l’attitude des pays européens qui avaient quitté la salle de réunion lorsque le président iranien prononçait son discours.
Je pense que ce n’est pas parce que dans son discours, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a qualifié le gouvernement israélien de "régime le plus cruel et le plus raciste", (ce qu’il est d’ailleurs par rapport aux palestiniens pour la cruauté et pour les Arabes d’Israël pour le racisme) qui a causé la sortie des européens, non, la raison de leur sortie est le fait que le président iranien ait rappelé une réalité historique en disant haut et fort que les Européens étaient seuls responsables du génocide des juifs dans leurs pays, pendant la deuxième guerre mondiale
Mahmoud Ahmadinejad a ajouté que pour se racheter pour les atrocités qu’ils ont fait subir aux juifs de leurs pays, les Européens ont voulu se racheter en créant un état sioniste au dépend des Arabes de la Palestine.
Le fait que le président iranien ait rappelé aux européens une phase sombre de leur histoire qui ne les honorent pas les a fait quitter la salle !
Que les pays européens quittent la conférence ou y restent, cela ne changera rien à cette réalité qui leur colle à la peau !
Je suis sur qu’a la prochaine conférence (Durban 3) dans quatre ans quelqu’un d’autre que le président iranien leur rappellera qu’Auschwitz et les camps d’extermination des juifs étaient l’œuvre des européens et non celle des pays arabes chez qui de nombreux juifs avaient trouvé refuge.

Aussi démocrates ou développés qu’ils pensent être, tant qu’ils n’auront pas le courage de reconnaître et d’assumer leurs erreurs du passé, ces pays demeureront petits aux yeux de beaucoup de gens à travers la planète.
Lorsque les représentants des pays européens se sont levés pour quitter la salle alors que le président iranien prononçait son discours, ils n’ont pas été suivis ni applaudis par les 80 autres représentants présents. Au contraire ils étaient hués ! Hués pour leur hypocrisie et leur refus d’entendre un iranien leur rappeler qu’ils sont responsables du génocide juif et qu’ils ont une grande part de responsabilité dans la situation conflictuelle que connaît actuellement le proche orient !
C’est vrai que les Européens continuent de refuser a reconnaître leurs forfaits durant la colonisation, les espagnols pour le Rif, les français pour l’Algérie etc. Ils n’ont même pas le courage d’un Ian Smith l'ancien «raciste» invétéré de la Rhodésie qui est devenu aujourd'hui l'un des plus fervents adeptes de Nelson Mandela. Qui assume et déclare aujourd’hui en parlant de son ancien prisonnier «Je n'aurais jamais cru qu'il ferait aussi bien ! C'est le premier véritable chef d’état africain. Je peux dire que je l'admire.»
Même si le texte final de la déclaration qui a été adopté n’assimile pas le sionisme au racisme, il demeure que les déclarations du Premier ministre israélien et de son ministre des affaires étrangères me rappellent celles d’un certain Pieter Willem Botha qui fut à la tête du régime de l’apartheid en Afrique du Sud et dont toute la carrière politique a été profondément marquée par le racisme.
C’est mon interprétation au retrait des délégués des pays européens, lors du discours du président iranien, c’est vrai que c’est peut être un non événement pour certains et que ça éloigne des préoccupations de Ghriss, mais ca me permet de diversifier les sujets abordés dans mes chroniques et surtout de continuer à cultiver mon jardin !

Ainsi va Ghriss
Agadir le 25/04/2009

[Retour]