[Retour la liste]


LE RAS LE BOL ! le 26/12/2009 à 18h53

Voilà presque une semaine que les transporteurs observent une grève causant un immense dérangement dans la vie quotidienne des gens et une grande perturbation dans l'approvisionnement de plusieurs entreprises du pays.
La grève est certes un droit que garantit la constitution, mais faut-il encore l’exercer en respectant ses règles et ses exigences.
Je ne vais pas m’attarder sur les détails et les conséquences de cette grève qui même s’ils sont importants ne sont pas l’objet de ma présente chronique.
Il est vrai que personne ne peut rester insensible au nombre d’accidents de la circulation qui se produisent chaque année dans notre pays, causant plus de 4000 morts et 15000 blessés avec toutes les conséquences dramatiques qui se traduisent par le désœuvrement de centaines de familles !
Des actions correctives énergiques doivent être entreprises pour mettre un terme à ce fléau qui endeuille chaque année de nombreuses familles marocaines. Je suis certain que dans notre pays on ne trouvera pas une seule personne qui ne sera pas d’accord pour qu’à défaut d’éliminer les accidents on les réduise !
Le problème qui se pose et qui est à mon avis une des causes du conflit social actuel réside dans la définition et dans l’ordre de « priorisation » de ces actions. Et la, je dirais que même si la moudouwana du ministère des transports est utile, elle est excessive en ce qui concerne les sanctions et les amendes qu’elle réserve aux fautifs, mais surtout, elle occulte à mon avis des préalables auxquels il faut trouver des solutions en toute urgence. De ces préalables, je me contenterais de n’en citer que deux.
- Le premier est l’état des routes qu’il faudrait améliorer pour les rendre moins dangereuses et surtout supprimer les nombreux nids de poules dont sont parsemées les routes et les rues de nos villes.
- Le second point qui me semble aussi important que le premier si ce n’est pas plus, est celui de la moralisation de certains agents qui pour quelques dirhams ferment les yeux devant des comportements fautifs de certains conducteurs.
En rendant exorbitant le montant des infractions, la crainte serait que ces agents ripoux soient encore plus gourmands et exigent des sommes plus importantes contre le non établissement des procès verbauxl, ce qui permettra à ces indélicats de s’en mettre encore plus dans les poches.
Lorsqu’on visionne certaines vidéos qui sont insérées dans la toile et qui montrent certains agents en train de salir et de déshonorer leur uniforme en se faisant remettre par les camionneurs de l’argent, on ne peut ressentir que du dégoût envers ces gens qui au lieu d’assurer la sécurité des gens les rackettent.
- Donc pour moi, je dis oui à toute action permettant de rendre plus sures nos routes et d’éviter cette hécatombe qui fait des milliers de victimes et d’orphelins, mais le Makhzen doit prendre ses responsabilités en commençant par balayer devant sa porte.
- Mettre toutes les causes de ses accidents sur le dos des conducteurs, c’est continuer à faire du « 3ine mika ».
- Ceux qui s’enrichissent sur le dos de leurs concitoyens au détriment de la sécurité des personnes qu’ils sont sensés protéger doivent être démasqués et punis sévèrement. Se taire c’est encourager les ripoux à être encore plus pourris !
           Pour conclure, je dis oui à la sanction des fous de la route, mais oui aussi à la sanction des ripoux qui pour quelques sous laissent rouler ces fous du volant qui mettent en danger la vie des citoyens.
           Je ne sais pas si comme moi, vous avez remarqué que même les enfants dans les cars de transport en commun ne chantent plus « Zid zid ya chifor, zid n’ghiza f’lmotor », les images des accidents que nos télés montent sont pour beaucoup dans ce silence.
           A chaque fois qu’on prend un car ou un grand taxi (vache folle) on implore le seigneur pour que le voyage se termine bien et qu’on arrive en bonne santé à bon port.
- Si ma défunte mère "Mma Itto" était encore, elle m'aurait certainement dit "3raq Iwawal à mimi" pourris !
- Pet comme d'habitude je lui répondrais pourris !
           P " Hate Our Badgh à Mma "! ! ! !

         Ainsi va Ghriss
Casablanca le 18/04/2009

[Retour]