[Retour la liste]


LE DROIT DES UNS ET CELUI DES AUTRES le 26/12/2009 à 18h45

S’il y a un domaine où les avis de toutes les composantes de la société marocaine sont d’accord c’est sur celui de notre enseignement ou plutôt sur le niveau de nos élèves et étudiants.
Tout le monde reconnaît que d'année en année, le niveau des connaissances des élèves et des étudiants ne cesse de baisser.
Les professeurs, les parents d’élèves, les partis politiques, les syndicats, la société civile, et les étudiants eux même reconnaissent que le niveau a beaucoup chuté et continue de baisser.
Cet état de fait n’arrange pas en premier lieu les affaires de nos étudiants surtout lorsqu’ils sont appelés à poursuivre leurs études dans des écoles supérieures ou étrangères et en second lieu ne répond pas la demande des recruteurs et des entreprises qui sont obligés souvent à mettre en place un programme de mise à niveau pour relever le niveau de leurs nouvelles recrues.

Ceci étant dit, je pense qu’au vu de ce constat, les actions qui devraient être entreprises devraient toutes converger vers un seul but, celui de relever le niveau scolaire de nos étudiants à commencer par la suppression de ce nombre perdu de jours par les grèves des enseignants !
Ne vous énervez pas, je ne remets pas en question le droit de grève des enseignants ni celui des étudiants. Ce qu’il faut revoir, c’est plus le "comment" et le "quand" il faut faire la grève!
Depuis quelques jours nous entendons et lisons à travers la presse le mécontentement dont fait part les enseignants et les inspecteurs de l’éducation nationale.
Commencer à grogner, c’est le signe avant coureur pour le déclenchement de manifestations et de grèves. D’ailleurs, je ne sais plus depuis combien de temps nous n’avons pas vu une année scolaire se dérouler sans qu’il y’ait une ou plusieurs grèves !
Ce que je vais dire ne va pas plaire à de nombreux amis enseignants, mais je le dis quand même parce qu’il me parait convenir à ce que j’ai dit plus haut, celui  d’entreprendre des actions qui n’abaisseraient pas encore plus le niveau de nos étudiants.

Actuellement, les grèves qui sont déclenchées par le corps enseignant et qui ont pour objectif d’attirer l’attention de leur ministère sur leurs conditions de travail ou sur une revendication salariale se soldent en général par la perturbation au niveau des cours et la perte de quelques jours d’enseignement qui en fin de compte ne pénalisent que les étudiants. Or il y’a mieux pour se faire entendre sans pénaliser les étudiants. Le corps enseignant a tout les mois de juillet et d’août pour protester et faire connaître ses diverses revendications; les enseignants peuvent s’organiser en équipes et pourquoi pas s'il le faut en 3x8 devant leur ministère ou devant le parlement, ils sont assez nombreux Tbark Allah pour former autant d’équipes qu’ils le souhaitent avec pancartes et mégaphones s’ils le veulent, mais là au moins en cas d’interventions des (ça va cogner, "Chabakouni") ça sera eux qui prendront les coups de matraques et non pas les pauvres étudiants !
Si c’est pour faire connaître leurs préoccupations et leurs revendications, je suis certain que leur but sera atteint. Maintenant si c’est pour faire pression sur les décideurs, c’est certain que l’entrée des étudiants dans la grève est plus efficace pour atteindre un de leurs objectifs.
Je dis bien un de leurs objectifs qui leur est spécifique, car ils compromettent, l’atteinte  de l’autre objectif qui me parait plus important et qui est celui de former le marocain de demain.
Mais comme me dira Moha, « Demain ihane Moulana » !
Nous sommes à l’image des bûcherons qui opèrent des coupes dans une forêt sans se soucier de son reboisement. De nombreux enseignants doivent méditer la citations qu’ils apprennent à leurs étudiants et qui dit :« Gharassou fa akalna, sa naghrissou li ya'kouloune »
Je ne sais pas si j’ai mis mon doigt dans une ruche d’abeilles ou dans un nid de guêpes, mais bon qu'importe, connaissant la réaction de mon ami Moha, je me suis dis, "  li liha liha ! "

Ainsi va Ghriss
Agadir le 23/01/2009

[Retour]