[Retour la liste]


NON MADAME LA MINISTRE ! le 26/12/2009 à 14h37

Suite à la réponse négative que vous avez faite à la question d'un membre de la Chambre des conseillers relative à la construction d’un barrage sur Oued Ghriss, vous ne pouvez pas imaginer ma déception et certainement celle de tous les habitants de la vallée du Ghriss et particulièrement celle de plus de 5000 personnes qui ont signé une pétition demandant la construction du barrage, non parce que le barrage ne sera pas construit, mais plus pour la raison avec laquelle vous avez justifié la non réalisation de ce projet à savoir la non fiabilité du site.
Aussi, vous dis-je :

- Non Madame la ministre, les endroits susceptibles de servir de site pour la construction de ce barrage qui vont de Tadighouste à Ait Hanni via Assoul ne sont pas tous sur des terrains meubles !

- Non Madame la ministre, La Société Yougoslave qui avait mené les études du barrage du Ziz et de Ghriss avait écrit dans son rapport: "Pour mieux utiliser la quantité d'eau totale, le projet prévoit la construction d'un barrage de retenue. A cet effet, sont analysés trois profils, considérés pour l'implantation du barrage, à savoir:

- Le profil 1: situé à 1 km en aval du Ksar Timezguite.
- Le profil 2: situé à 500 m en amont de la source Aghbalou n'Oumssed.
- Le profil 3: situé à 1,5 km en aval du Ksar Lahroun (commune d’Amellago).

L'analyse a démontré que :
Le profil 1 est creusé dans des calcaires fracturés et en tant que tel n'assurerait pas un volume suffisant de retenue.
Le profil 3 exigerait un grand et large barrage dont le volume de retenue serait également insuffisant.
Le profil 2 est le plus convenable, car il est creusé dans des calcaires compacts. Il est étroit et assure un volume suffisant de retenue".

- Non Madame la ministre, nous n’allons pas nous contenter d’une réponse qui ne nous convainc pas et qui n’est pour nous qu’une manière de botter en touche !
Nous demandons de consulter les documents du laboratoire qui attesteraient de la non faisabilité de ce projet.

- Oui Madame la ministre, nous continuons à croire les géologues qui sont unanimes à penser que la partie de la vallée en amont de la source d'Amssed présente une structure géologique favorable et bien des sites capables d'abriter ce genre d'ouvrage.

- Oui Madame la ministre, s’il faut redemander que les analyses soient refaites, nous le ferons car il y va de la sauvegarde de vies humaines et de biens de la population.

- Non Madame la ministre, nous n’allons pas rester aux aguets et trembler de peur pour nos enfants, nos terres et nos bêtes à chaque fois q’une grande crue est annoncée.

- Oui Madame la ministre, nous qui sommes de la région, restons persuadés que la construction du Barrage sur le Ghriss est le levier principal pour le développement socio-économique de notre région.

- Oui madame la ministre, l’irrigation de toute la plaine allant de Tinejdad à Rissani y compris les champs du Tafilalet sera assurée à partir des eaux du barrage sur le Ghriss.

- Non Madame la ministre, les palmeraies du Tafilalet continueront à bénéficier les crues des affluents de Ghriss dont les eaux ne seront pas captées par le barrage (Oued Todgha, Oued Afrekla, Oued Taltfraoute, Oued Idelsen, Oued Bouwlgou, Oued tarda) et bien d’autres

- Oui madame la ministre les eaux du barrage seront d’un grand apport pour la nappe phréatique de toute la région ce qui augmentera sûrement les débits de nos sources

- Oui Madame la ministre, Si le barrage Hassan Addakhil sur le Ziz à quelques kilomètres à vol d’oiseau, a fait ses preuves et amplement justifié sa réalisation en matière d'irrigation de l'agriculture et de sécurisation des populations face aux inondations catastrophiques pourquoi ne serait-il pas de même pour le Barrage sur le Ghriss ?

- Oui Madame la Ministre, nous continuerons à consulter la documentation géologique élaborée par les géologues de la Direction de la Géologie (laquelle relevait de votre Département) et où il est aisé de relever que le Ghriss coule dans des formations géologiques similaires à celles du Ziz

- Oui madame la ministre, pour les raisons énumérées plus haut, nous continuerons à revendiquer la construction du barrage jusqu’à sa réalisation.

- Oui madame la Ministre, quelle qu'ait été notre déception par votre réponse, les Ghrissois sont respectueux des normes et je vous transmets nos salutations respectueuses.

Ali Ouidani
Président de l’Association Arraw N’Ghriss
Goulmima

Ainsi va Ghriss
Agadir le 19 déc. 2008

[Retour]