[Retour la liste]


YOU CAN MAKE A DIFERENCE ! le 26/12/2009 à 14h03

"Vous pouvez faire la différence", voilà un titre qui à première vue parait ne pas signifier grand-chose ! Et pourtant que de nouveaux produits ont été créés et que d'améliorations ont été réalisées grâce à ce système qui est d’une grande simplicité.
Cette méthode inventée par un Président d’une grande multinationale américaine de produits de grande consommation n’avait qu’un seul objectif, celui de développer le bisness de son entreprise.
Mais développer un bisness est facile à dire, quant à le faire c’est une autre paire de manches, car chaque fois on doit apporter des réponses à certaines questions comme :
Qu’est ce qu’on fait ?
Pourquoi on le fait ?
Comment on le fait ?
Avec qui on le fait ?
A combien on le fait ?
Certains d’entre vous vont se rappeler de la formule des W (dablyou) !
La particularité de ce système qui fait participer tous les employés de l’entreprise c’est qu’il pose toutes ces questions d’une manière intelligente car il demande à chaque employé ou à un groupe d’employés de faire une fois par trimestre une proposition qui leur semble la meilleure pour
Améliorer les conditions de travail
Améliorer la sécurité des biens et du personnel
Améliorer la productivité
Améliorer la qualité des produits

J’ai eu la chance d’être parmi l’équipe chargée de mettre en place et de suivre ce système dans la filiale marocaine de cette multinationale, et je vous assure, qu’à chaque trimestre, nous nous trouvons avec des idées émises de petites gens qui n’ont rien à envier aux trouvailles de grands marketteurs et aux idées d’ingénieurs en organisation du travail !

J’évoque ce système, qui tout en incitant les gens à créer, a son grand mérite de faire participer le plus grand nombre de gens et de faire savoir à tout le personnel les innovations et les améliorations qui sont proposées.

Ce qui m’amène à dire, qui empêche nos élus municipaux, communaux, parlementaires, ou même les autorités à organiser des rencontres de ce genre ?
Une rencontre chaque année au niveau de nos communes dans laquelle on ferait participer toutes les personnes qui ont des choses à proposer pour le bien de la commune ne peut être qu’une bonne chose.
Les moyens logistiques (salles, chaises etc.) qui font défaut aux associations ne manquent pas chez nos élus qui en disposent pour d’autres occasions qui quelques fois n’apportent rien de plus pour leurs communes.

Et puisqu’il ne faut pas se limiter à dire ce qu’il faut faire mais comment le faire, voici une proposition de rencontre qui pourrait par exemple être initiée pour Goulmima.

S’y prendre en avance et annoncer la rencontre pour le 3eme et le 4eme jour après L’Aïd El Kebir (Tafaska) pour que les Ghrissois de la diaspora y assistent.

Pour le 1er jour, après le mot d’ouverture qui sera prononcé par le président du conseil municipal ou un des députés, constituer des ateliers de réflexions et de propositions à qui on demandera de faire des recommandations (se limiter au maximum à cinq) pour chaque atelier.
Pour la première année, on peut se contenter par exemple des thèmes suivants :
- Emploi des jeunes et lutte contre le chômage
- Agriculture, son développement et sa mise en valeur
- La santé, la carte d’implantation des dispensaires et le maillage de la région de Ghriss
- L’enseignement, comment mieux accompagner nos écoliers et nos étudiants
- Le tourisme, quels aménagements pour quel tourisme ?

L’après midi du deuxième jour sera réservée à la présentation des recommandations par les rapporteurs de chaque atelier et la désignation d’une commission pour le suivi et la réalisation des recommandations retenues

Lors de la deuxième année avant de former les ateliers de réflexions, faire le point sur les réalisations des recommandations de l’année passée.

Vous voyez que finalement « you can make a difference « peut bien devenir « We can make a difference » (nous pouvons faire la différence), si nos élus avaient voulu tirer profit des idées de ceux qui aimeraient que les choses changent dans le bon sens pour notre région !

Ainsi va Ghriss
Agadir le 25/04/2008

[Retour]